Accueil » Politique » Cameroun – Région du Sud: le PCRN de Cabral Libii interdit de participer au défilé du 20 mai

Cameroun – Région du Sud: le PCRN de Cabral Libii interdit de participer au défilé du 20 mai

by Theophile
PCRN

De nouvelles interdictions de participation au défilé du 20 mai 2024 frappent ainsi le PCRN dans la région du Sud, après l’acte pris par le préfet du Mfoundi, dans la région Centre.

Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) ne pourra pas participer aux célébrations prévues à Campo dans la région du Sud du Cameroun. La décision est contenue dans un acte du sous-préfet adressé au responsable local du Pcrn. L’autorité administrative évoque les dissensions internes au sein de la formation politique pour justifier cette décision. « Tout en saluant votre participation active aux réunions préparatoires du défilé civil des Partis Politiques dans le cadre de la célébration de la 52º édition de la fête de l’Unité à Campo, J’ai l’honneur de vous faire connaitre que votre parti ne pourra plus prendre part audit défilé en raison des dissensions internes, susceptibles de perturber l’environnement des festivités », écrit le Sous-prefet de Campo.

Cette décision du sous-préfet de Campo intervient en effet dans un contexte de conflit ouvert entre Cabral Libii et Robert Kona sur l’incarnation du leadership du parti.

Le préfet exclut le PCRN du défilé à Yaoundé

La formation politique que Robert Kona, Albert Fleuri Massardine et William Wanfeo ont fondée en 2003, ne participera pas au défilé du 20 mai 2024 à Yaoundé. Dans une correspondance en date du 15 mai, le préfet du Mfoundi fait connaitre au responsable du parti politique que ce dernier « ne pourra plus prendre part audit défilé ». L’autorité administrative motive cette décision en s’appuyant par « des dissensions dans le parti susceptibles de perturber l’environnement des festivités ».

LIRE  Nécrologie :Le sénateur et fondateur du MDR Dakole Daïsssala est mort

L’exclusion du PCRN se fait au moment où le préfet invite les partis politiques retenus pour le défilé à prendre part aux répétitions générales dudit défilé le vendredi 17 mai. Après exclusion du PCRN, huit partis prendront part à la grande parade civile au Boulevard du 20 mai lundi prochain devant le chef de l’Etat. Ce sont le FSNC, le MDR, le SDF, l’ANDP, l’UPC, l’UNDP, le RDPC et l’UDC. La décision du préfet ne laisse pas l’opposition indifférente.

Au regard de l’exclusion du PCRN, Joseph Emmanuel Ateba, secrétaire à la communication du MRC, pense que ce 20 mai est « la fête de l’exclusion ». Une exclusion qui ne concerne pas seulement le parti politique désigné, mais aussi les effigies autres que celles du président de la République. L’exigence figure parmi les consignes du défilé données par le préfet du Mfoundi aux partis politiques. Les festivités de cette 52è édition de la fête de l’Unité nationale s’adossent au thème retenu par le chef de l’Etat, chef des Forces armées.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment