Accueil » Éducation » Cameroun : plus de 262 000 candidats à l’assaut du CAP et du BEPC

Cameroun : plus de 262 000 candidats à l’assaut du CAP et du BEPC

by Theophile
les élèves en salle d'examen

Au total, 262 661 candidats prennent part à ces examens, soit 207 266 au BEPC ordinaire, 3 310 au BEPC bilingue, 37 580 au CAP industriel et 14 505 au CAP STT, renseigne le Dr Chewa Madelienne, Directeur des examens, des concours et de la certification au ministère des enseignements secondaires.

Des élèves des classes de 3è et 4è année des lycées et collèges sont face aux épreuves écrites et orales du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ils sont à la quête de leur premier diplôme du cycle secondaire. Les candidats au BEPC et au CAP rendent depuis le lundi 05 juin les connaissances apprises durant l’année scolaire.

« Parmi ces candidats, nous avons enregistré 140 porteurs de handicap et tous ces candidats vont se qualifier dans 1 055 sous-centres. Alors le climat est serein à la direction des examens et concours »,renseigne le Dr Chewa Madeleine, Directeur des examens, des concours et de la certification au ministère des enseignements secondaires.

Selon Madeleine Cheuwa, les opérations avant les examens se sont déroulées sans incident. Toutes les dispositions sont prises pour que la session du BEPC et du CAP se termine dans de bonnes conditions.

Le matériel de composition et les documents administratifs sont disponibles.

Les documents de confidentiels sécurisés ont été acheminés, les horaires et passage des épreuves sont disponibles, les animateurs ont été formés afin d’assumer leurs différentes fonctions à savoir les surveillants, les correcteurs, les chefs de salles, les chefs de secrétariat, les chargés de mission, les présidents de jury de délibération ».

LIRE  CAMEROUN :La Revue de Presse du vendredi 17 mai 2024

La Direction des examens et concours entend poursuivre l’ensemble d’innovations mises en œuvre au cours de la session 2022, notamment en terme d’enrôlement numérique des candidatures.

“En effet en 2023, tous les acteurs de la chaîne d’organisation des examens à savoir les chefs d’établissement les délégués départementaux et régionaux, le personnel de la DEC ont été formés au traitement numérique des candidatures à l’aide d’une candidature nommé “Spider compile”, j’ai nommé TCAO (traitement assisté par ordinateur).

L’objectif est de booster la décentralisation de certains aspects de l’organisation des examens. Cette application permet de réduire l’encombrement par des supports papiers, voire de réduire le délai de traitement des dossiers ainsi de la publication des résultats.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment