Accueil » Cameroun: Paul Biya crée l’Office National des Infrastructures et Equipements Sportifs (ONIES)

Cameroun: Paul Biya crée l’Office National des Infrastructures et Equipements Sportifs (ONIES)

by Theophile
Paul Biya

La décision du chef de l’Etat est prise au moment où sont apparues dans les réseaux sociaux, les images pitoyables de certaines infrastructures sportives six mois seulement après la phase finale de la CAN Cameroun 2021 de football.

Le président de la République du Cameroun a signé ce mercredi un décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Office National des Infrastructures et Equipements Sportifs (ONIES). Placée sous la tutelle du ministère des Sports, l’ONIES est dotée d’une autonomie financière.

Selon l’article 4 du décret, l’Office National des Infrastructures et Equipements Sportifs a pour mission d’assurer l’entretien, la maintenance, l’exploitation, la sécurisation, le développement et la pérennisation des infrastructures et équipements sportifs ainsi que les installations spécifiques réalisés ou aménagés par l’Etat.

A ce titre note le décret du chef de l’Etat, il est notamment chargé : d’élaborer un plan de gestion intégrée des infrastructures et équipements sportifs, ainsi que de leurs installations annexes ; d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie et des mécanismes de gestion ou d’exploitation visant la maîtrise des charges inhérentes à l’entretien et à la maintenance des infrastructures et équipements sportifs relevant de sa compétence ; d’assurer la création, la conservation et la mise à jour d’une base de données physiques et numériques des études, plans et schémas techniques ayant servi à la construction des infrastructures et équipements, ainsi que des plans de récolement ; de veiller au développement des compétences du personnel technique, des cadres et des dirigeants de l’Office, notamment en matière de gestion et de maintenance des infrastructures sportives.

L’ONIES est aussi chargé : d’assurer la veille technologique et le transfert des technologies en matière de gestion et de maintenance des infrastructures sportives, à travers, le cas échéant, une assistance technique dans les différents corps d’état ; d’assurer la gestion administrative, financière et technique des infrastructures et équipements sportifs ; d’assurer le maintien en bon état de fonctionnement, ainsi que la sécurisation des infrastructures et équipements sportifs : d’assurer l’entretien courant et la maintenance des infrastructures et équipements sportifs ; de réaliser les travaux de réhabilitation et de rénovation des infrastructures et équipements sportifs etc.

LIRE  Cameroun: Un nouveau marché construit à l’Avenue Kennedy à Yaoundé

Ci-dessous, la copie du décret en question.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment