Accueil » Politique » Cameroun-Parlement : l’Assemblée nationale s’inquiète des nombreux scandales qui entachent l’image du pays

Cameroun-Parlement : l’Assemblée nationale s’inquiète des nombreux scandales qui entachent l’image du pays

by Theophile
Laurentine Koa Fegue

C’était jour de rentrée parlementaire le vendredi 3 mars 2023 à l’Assemblée nationale. Dans cette Chambre du Parlement, c’est le bureau d’âge, emmené par la doyenne de l’Assemblée nationale qui a ouvert les travaux de la session de mars, la députée Laurentine Koa Fegue. Celle qui va présider les travaux jusqu’à l’élection du nouveau bureau a ainsi déploré, dans son discours d’ouverture de la session, ce qu’elle a appelé « les scandales de la République ». Et d’ajouter « sauf à croire que nous sommes dans une République à scandales ».

L’élue cite entre autres scandales qui ébranlent le pays : l’affaire du chantier de construction du complexe sportif d’Olembé, l’affaire de la gestion des fonds Covid, l’affaire des indemnisations relatives au projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala, l’affaire de la gestion des chapitres 94 et 65 de la loi de finances, l’affaire de l’assassinat de Monseigneur Jean Marie Benoît Balla (ancien évêque de Bafia), l’affaire de l’assassinat du journaliste Martinez Zogo, etc.

« Nous condamnons avec la dernière énergie les cas répréhensibles que constituent toutes ces affaires », a déclaré la doyenne d’âge, avant de marteler : « il faut que cela cesse. Le Cameroun, notre cher et beau pays, ne saurait se muer en terre de scandales ».

La présidente de circonstance de l’Assemblée nationale interpelle dès lors « ceux qui sont en charge de la gestion de la chose publique », afin que ces derniers « puissent faire preuve de patriotisme et de rectitude morale ». « Ils doivent savoir qu’ils sont investis d’une mission sacrée, celle de promouvoir, chacun à son niveau, le développement du Cameroun. Je les exhorte à éviter tout acte susceptible de ternir, de quelque manière que ce soit, la belle image de notre pays auprès de l’opinion nationale et internationale », a-t-elle conclu.

LIRE  Cameroun-Sénatoriales 2023 : Paul Biya convoque le corps électoral pour le 12 mars prochain

La session qui s’ouvre à l’Assemblée nationale a pour principal enjeu le renouvellement du bureau. Tous les regards seront braqués sur le président sortant, Cavaye Yéguié Djribril, député originaire de Mada, dans le Mayo-Sava (région de l’Extrême-Nord). Âgé de 83 ans, Cavaye Yéguié Djribril est président de l’Assemblée nationale sans discontinuité depuis 30 ans.

SBBC

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment