Accueil » Sécurité » Cameroun-Nyong et So’o : la production et la consommation d’alcool artisanal interdite après l’affaire de « l’avion de nuit »

Cameroun-Nyong et So’o : la production et la consommation d’alcool artisanal interdite après l’affaire de « l’avion de nuit »

by Theophile
Ledoux Emmanuel Engamba

L’affaire a plongé le village de Nnom-Nnam, l’arrondissement de Ngomedzap mais aussi tout le département dans l’angoisse.

Par arrêté du 12 décembre dernier, le préfet du département du Nyong-et-So’o a interdit « la production, la détention, et la consommation d’alcools de fabrication artisanale ». « Sont et demeurent interdites sur l’ensemble du département du Nyong-et-So’o, la production, la détention et la consommation d’alcools de fabrication artisanale », écrit le préfet Ledoux Emmanuel Engamba. L’autorité administrative justifie cette mesure par « les nombreux décès dus à la consommation d’alcools frelatés ».

La mesure du préfet intervient après le drame de Nnom-Nnam, un village de l’arrondissement de Ngomedzap. Il y a quelques jours en effet, une vague de décès jugés mystérieux a été enregistrée dans ce village.

En effet, une dizaine de personnes ont trouvé la mort dans des conditions troubles depuis le 6 décembre 2022. Ce qui a amené le préfet du département à prendre cette mesure d’interdiction.

À la survenue des décès, plusieurs personnes avaient soulevé des raisons mystiques, une hypothèse que les expertises médico-légales ne confirment pas. En effet, les constats des services de santé indiqueraient la consommation abusive et collective de l’alcool fait de manière artisanale et mal fermenté comme cause des décès.

LIRE  Cameroun-Rentrée Scolaire 2021-2022 : Dix éditeurs accusés de fraude de manuels scolaires dans trois villes

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment