Accueil » Sécurité » Cameroun-Nord-Ouest et Sud-Ouest : plus de 7 000 personnes déplacées en un mois

Cameroun-Nord-Ouest et Sud-Ouest : plus de 7 000 personnes déplacées en un mois

by Theophile
personnes déplacées a cause des affrontements intercommunautaires au Cameroun

Le recensement effectué par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) a été publié le 16 décembre 2022 dans un rapport.

Dans son rapport de situation, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA en anglais) note que durant le mois d’octobre, plus de 7 000 déplacés ont été enregistrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ces deux régions sont en proie à une guerre séparatiste depuis 2017. « Plus de 7 212 personnes auraient été déplacées vers des buissons et des villages voisins. Les départements de la Manyu (Sud-Ouest) et du Bui (Nord-Ouest) sont les plus touchés. La plupart des déplacements sont temporaires, les personnes déplacées retournant chez elles dès que la situation sécuritaire le permet », rapporte cet organisme de l’ONU.

L’organisme onusien relève par ailleurs dans son rapport de décembre que la situation sur le terrain restait préoccupante. Selon OCHA, les combats continuent entre les Forces de défense et de sécurité et les groupuscules séparatistes.

Le rapport fait également savoir que ces groupuscules continuent de s’illustrer par des attaques ciblées, la destruction de biens, les arrestations arbitraires, les enlèvements contre rançon, l’extorsion de fonds et l’utilisation continue d’Engins explosifs improvisés (EEI). Au moins cinq attaques à l’EEI ont été enregistrées durant le mois d’octobre fait savoir OCHA.

Selon toujours l’ONG, les crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont fait plus de 3000 morts et plusieurs centaines de milliers de déplacements.

LIRE  Tabaski Festival: we prayed for peace in Tokombere

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment