Accueil » Cameroun-Mediaş : plusieurs journalistes sanctionnés par le Conseil national de la communication

Cameroun-Mediaş : plusieurs journalistes sanctionnés par le Conseil national de la communication

by Theophile
Bruno Bidjang

À l’issue de sa 31e session, le Conseil national de la communication a décidé de sanctionner plusieurs journalistes. Parmi ceux-ci, il y a plusieurs de la chaîne “Vision 4“. 

Le Conseil national de la communication (CNC) a sanctionné plusieurs journalistes lors de sa 31e session extraordinaire tenue le 28 juillet. Le régulateur des médias a notamment suspendu les journalistes Owona Thaddée, Seme Ekong Mathieu Bertrand et Bidjang Bruno de la chaîne de télévision Vision 4. Le régulateur les a suspendus pour un mois suite à des propos offensants lors des épisodes des 16 et 17 mai de l’émission Tour d’horizon.

Outre l’affaire qui met en cause Vision 4, le Conseil national de la communication a également pris des mesures de suspension concernant plusieurs médias.Le CNC a également suspendu pour un mois les directeurs de publication des médias « L’Expression », « La République », « Le Pélican », L’Elite », « Rerspective d’Afrique », « Le Quotidien » et « Le National », suite à une plainte de l’homme politique Maurice Kamto pour accusations infondées. En plus de ces deux affaires, le CNC a sanctionné de nombreux autres médias, notamment des radios, comme pour signifier une plus grande rigueur concernant ce type de plaintes.

Les sanctions devraient provoquer de vives réactions sachant que le régulateur était déjà accusé de museler la presse locale. Le CNC, de son côté, reproche aux journalistes locaux des manquements à la déontologie, notamment dans un communiqué consacré à ce problème publié en mars.

LIRE  Cameroun : Jean Jacques ZE crée son journal

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment