Accueil » Politique » Cameroun : Maitre Fabien KENGNE raconte le calvaire de son enlèvement

Cameroun : Maitre Fabien KENGNE raconte le calvaire de son enlèvement

by Theophile
Maitre Fabien KENGNE

« En cours de route, l’un de mes ravisseurs reçoit un coup de fil et je l’entends dire, « le poulet est dans la cage ». Ca fait froid dans le dos, J’ai cru que j’allais mourir ».

C’est le témoignage de Maitre Fabien KENGNE ce mardi 30 mai 2023, soit 24 heures après son arrestation manu militari par les éléments de la sécurité militaire dans la nuit du lundi 29 mai 2023 alors qu’il sortait de l’immeuble Equinoxe TV à Akwa, un quartier de l’arrondissement de Douala 1er où il a participé à une émission de débat en qualité de militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti d’opposition.

Le juriste fait savoir qu’une fois arrivée dans les locaux de la SEMIL à Bonanjo, le quartier administratif, ses bourreaux lui ont demandé, entre autres questions,  pourquoi il parle mal du chef de l’Etat Paul Biya ?

Le même lundi soir, vers 23h, le militant du MRC est ramené par ses bourreaux à l’endroit où il a été arrêté.

Maître Fabien KENGNE est réputé être un défenseur des droits de l’homme teigneux et très critique à l’endroit du régime au pouvoir depuis 41 ans.

A la suite de cette interpellation musclée, Maurice Kamto, le principal opposant au président Paul Biya, a publié ce mardi, une déclaration dans laquelle il accuse le parti-Etat, le RDPC, d’être à l’origine de l’enlèvement de son militant.

«Il s’agit-là d’un acte de terrorisme d’Etat puisque le message derrière un tel acte est la volonté affichée de semer la peur dans le cœur et l’esprit de tous ceux qui dans le débat public ont une opinion dissidente de celle du pouvoir en place » a déclaré le Professeur Maurice Kamto.

LIRE  Nigeria : un prêtre tué et un autre grièvement blessé

CIN

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment