Accueil » Cameroun: Les ordinateurs de PB Hev de Paul Biya vendus au marché noir en République Centrafricaine

Cameroun: Les ordinateurs de PB Hev de Paul Biya vendus au marché noir en République Centrafricaine

by Theophile
Les ordinateurs de Paul Biya PBHev - Paul Biya Higher Education Vision

C’est une information qui est relayée par le journaliste Paul Joël Kamtchang sur sa page Facebook.

En qualité d’Expert de Canal France international (CFI), dans le cadre du projet DesinfoxAfrique, pour parler de la mise en scène du Factchecking à Bangui depuis le 25 octobre 2021, Paul Joël Kamtchang a constaté les  ordinateurs « PB HEV » qui  signifie « Paul Biya Higher Education Vision » sont en vente du côté de la RCA. « Des laptop PBhev supposés être offerts aux étudiants camerounais par Président Paul Biya en vente en RCA au prix de 40 000 fcfa. Ça s’achète ici comme des p’tits bouts de pain.  ‘’Quand tu vas au centre-ville, demande seulement les machines Paul Biya’’ », écrit le Data-journaliste sur compte Facebook le mercredi 27 octobre 2021.

Visiblement, l’appareil est très prisé dans la capitale centrafricaine, et désormais très réputé. « Quand tu vas au centre-ville, demande seulement les machines Paul Biya », ajoute notre confrère, rapportant une confidence avec un citoyen de ce pays.

Un vrai scandale à multiples rebondissements, alors qu’on n’a pas fini d’en parler au Cameroun. En avril dernier, deux étudiants de l’Université de Yaoundé I (Centre), accusés de vol de ces ordinateurs PBhev, avaient été traduits en justice. Ils leur étaient notamment reprochés d’avoir soutiré près de 400 ordinateurs dans le stock restant de l’université.

En dehors du circuit officiel de distribution, ces ordinateurs sont en vente dans le marché noire entre 20 000 et 30 000 F CFA au Cameroun.

2018, au lendemain de son élection, Paul Biya, avait décidé de distribution gratuite de 500 000 ordinateurs portables aux étudiants camerounais dans le cadre du programme « higher education vision ».

LIRE  Covid-19 au Cameroun: 93,8% de taux de guérison

Les « PBHev » de Paul Biya vont finalement s’avérer être inadaptés aux usages des étudiants camerounais. Depuis lors, ils se vendent comme des petits bouts de pains dans les marchés noirs.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment