Accueil » Sécurité » Cameroun: Le Sénateur Pierre Flambeau Ngayap accusé d’une série de vols à l’hôtel Mont Fébé à Yaoundé

Cameroun: Le Sénateur Pierre Flambeau Ngayap accusé d’une série de vols à l’hôtel Mont Fébé à Yaoundé

by Theophile
Cameroun: Le Sénateur Pierre Flambeau Ngayap accusé d’une série de vols à l’hôtel Mont Fébé à Yaoundé

C’est une affaire surprenante qui fait grand bruit au sein de l’opinion publique. L’ information contenue dans une correspondance du Directeur général de Hôtel Mont Febe adressée au secrétaire général du Sénat a fuité sur les réseaux sociaux.

Il s’agit du sénateur Pierre Flambeau Ngayap de l’Union Nationale pour la Démocratie de le Progrès ( UNDP), un parti de l’opposition allié au régime perpétuel de Yaoundé, depuis 25 ans. Le sénateur incriminé qui est aussi vice-président du parti du perpétuel ministre d’État Bello Bouba Maigari, nous donne connaissance une lettre de dénonciation du directeur général (DG) de l’hôtel Mont Febé, et adressée au secrétaire général du sénat, a dérobé les objets objet du litige, lors de ses séjours dans l’établissement. En effet, le Directeur général du prestigieux hôtel basé à Yaoundé, capitale du Cameroun, précise que les objets volés par le Vice-président de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP), le Sénateur Pierre Flambeau Ngayap, sont évalués « modestement » à 6 millions 310 mille FCFA.

« Nous nous trouvons donc dans l’obligation de nous retourner vers sa tutelle qu’est le Sénat, pour résoudre ce problème avant toute poursuite judiciaire à son encontre » avertit le DG de Mont Febe.

» Nous venons par la présente correspondance vous saisir au sujet d’une situation très préoccupante. En effet, lors de nombreux séjours de Monsieur le Sénateur NGAYAP, Vice-président de l’UNDP, nous avons constaté que ce dernier emportait par devers lui, de nombreux objets estampillés » Hôtel Mont Febé », qu’il allait subrepticement cacher dans son domicile à Douala « , écrit le DG de l’hôtel Mont Febé à Michel Meva’a Meboutou le secrétaire général du sénat camerounais, dans cette lettre datée du 1er avril 2022.

LIRE  Grand banditisme-Meurtre d’un gendarme à Douala : Hervé Emmanuel Nkom accuse un gang venu du Nigéria

Et de poursuivre : « au préalable, nous avons essayé de le joindre au téléphone le 17 septembre 2021, pour régler ce problème. Mais nos multiples tentatives sont restées infructueuses et ce, jusqu’au 21 novembre 2021 où il a prétexté la tenue d’une Commission qui l’empêcherait de venir nous rencontrer. Grâce à l’intervention du président de son parti (UNDP), nous avons pu tenir une assise le 1er décembre 2021. C’est ainsi qu’il a été décidé entre les parties, afin d’éviter que l’affaire ne fasse de bruit, que Monsieur le Sénateur reviendra le lendemain chercher la facture préparée, évaluée modestement à hauteur de FCFA 6 310 000 ( six millions trois cent 10 milles) pour le paiement. »

Notre rédaction a tenté en vain de joindre la Direction de l’hôtel Mont Febe pour savoir si finalement la facture est réglée huit mois après avoir sollicité l’intervention du patron administratif de la chambre haute du parlement.

L’hôtel Mont Febé menace de traîner le Sénateur Pierre Flambeau NGAYAP en justice, en cas de non- aboutissement des voies de conciliation pour lesquelles le top management opte depuis lors, et ce, jusqu’à présent. Mais il se dresserait éventuellement sur leur chemin, l’immunité judiciaire du sénateur incriminé.

Ci-dessous copie correspondance adressée au secrétaire général du Sénat

Copie de la lettre du DG de l'hôtel Mont Febe au SG du Senat
Copie de la lettre du DG de l’hôtel Mont Febe au SG du Senat

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment