Accueil » Opinion » Cameroun: Le peuple veut savoir qui a tué Martinez Zogo

Cameroun: Le peuple veut savoir qui a tué Martinez Zogo

by Theophile
Valère Bertrand Bessala

Valère Bessala a fait cette déclaration dans Canal Presse sur Canal 2 International du dimanche 05 mars 2023,

En dépit du fait que certains suspects ont été envoyés à la prison de Kondengui samedi 4 mars 2023, les camerounais demandent à la justice de leur dire qui a tué Martinez Zogo. L’administrateur civil Valère Bessala, l’un des panélistes sur Canal presse de Canal 2 émission du dimanche 5 mars 2023, s’est prononcé sur la qualification de « complicité de torture », attribuée à Jean Pierre Amougou Belinga par le Commissaire du gouvernement. « C’est une qualification hyper politique qui a été faite au niveau du tribunal militaire. C’est une qualification hyper prudente. Le juge veut dire par là, que les éléments en sa possession ne permettent pas encore de définir clairement le commanditaire et donc, la prochaine étape sera de trouver le commanditaire. C’est à partir de l’exploitation de l’élément cité, que l’affaire pourra aller dans un sens comme dans un autre », pense le guide de Jouvence, parti politique de l’opposition.

Cette question demeure en suspens après les motifs du Commissaire du gouvernement par rapport aux inculpés. L’homme pense que ce sont des politiques qui ont mobilisés l’appareil étatique pour atteindre leur but. « Le peuple lui il attend les véritables commanditaires qui sont des politiques, qui avaient intérêt à mobiliser les moyens de l’État », déclare l’administrateur civil dans Canal Presse sur Canal 2 International.

«Justin Danwé et tous les éléments de la DGRE inculpés, 6 mois de détention provisoire, mais c’est pas encore le procès. Le commanditaire, on attend pour savoir si la justice au Cameroun fonctionne ! Justice pour Martinez Zogo», a réagi l’écrivaine Calixthe Beyala.

LIRE  Un enseignant suisse critique son gouvernement et demande à la diaspora camerounaise de chasser Paul Biya à Genève

«Cette affaire s’est politisée, et je pense comme beaucoup de personnes que le commanditaire est connu. Dans le pays comme le Cameroun, avec le niveau d’information de la justice, on ne peut pas parler de complice ou de co-auteur, sans qu’il n’y ait un auteur principal connu. Le moment venu, on va nous dire qui est l’auteur principal dans cette affaire», a déclaré hier Bienvenu Essomba qui est le cousin de Martinez Zogo dans Libre Expression sur Info TV.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment