Accueil » Santé » Cameroun : le ministre de la Santé réactive le système de prévention contre le Covid-19

Cameroun : le ministre de la Santé réactive le système de prévention contre le Covid-19

by Theophile
Manaouda Malachie

Dans un communiqué signé ce 26 juin, le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda, annonce la réactivation des mesures de précaution contre la Covid-19 aux aéroports internationaux et dans les hôpitaux à travers le pays.

Le coronavirus refait surface. Dans certains pays en occident et en Afrique, des personnes ont été testées positives à la maladie. Au Sénégal, il y a quelques jours, le dispositif de veille sanitaire a permis de détecter 78 cas positifs sur 124 tests effectués au retour des pèlerins du Hadj à l’aéroport international de Dakar. Pour prévenir la résurgence des cas positifs au Cameroun, le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda dit avoir pris certaines mesures. Tous les voyageurs arrivant dans les aéroports internationaux doivent désormais remplir des fiches d’identification pour permettre un suivi adéquat, indique Malachie Manaouda. Les cas suspects sont soumis à un « test systématique » dès leur arrivée, notamment ceux revenant du Hadj 2024 en Arabie Saoudite.

Les services d’urgence, de consultation et d’hospitalisation sont mobilisés pour dépister systématiquement les cas suspects de Covid-19, et les personnes testées positives bénéficient d’une prise en charge médicale gratuite pour garantir leur traitement et leur isolement approprié, apprend-on. Le ministre appelle aussi la population à la vigilance et à renouer avec le respect des mesures barrières. Le port systématique du masque en cas de symptômes de la grippe, le respect de la distanciation sociale, l’hygiène des mains, la désinfection régulière des espaces communs sont aussi parmi les mesures à observer.

Cette décision intervient après une période où le Cameroun avait levé son dispositif sanitaire aux frontières en juin 2023, suivant l’annonce de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) concernant la réduction du niveau d’alerte mondiale. Quelques personnes dans des cas rares portent encore le masque de protection à l’intérieur ou à l’extérieur des formations sanitaires et autres espaces ouverts. Dans la plupart des espaces publics, le dispositif de désinfection n’existe plus. Face à la recrudescence des cas observée à l’international, le pays a décidé de réactiver ces mesures pour préserver la santé publique nationale. Le Covid-19 qui s’est déclenché en 2019 a fait le tour du monde faisant  des morts par millions. Classé pandémie par l’Organisation mondiale de la santé, l’institution sanitaire mondiale a déclaré en juin 2023 que la maladie ne constituait plus une urgence de santé publique.

LIRE  Grogne-Douala: des livreurs de pain en grève

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment