Accueil » Cameroun » Cameroun : La revue de Presse du mardi 25 juin 2024

Cameroun : La revue de Presse du mardi 25 juin 2024

by Theophile
La revue de presse camerounaisee

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, un aperçu de certains sujets traités par les journaux parus en kiosque et en ligne aujourd’hui 25 juin 2024, au Cameroun.

Selon le quotidien Mutations, interrogé par un député sur la non tenue de cette instance depuis quatre ans, le ministre d’État, garde des Sceaux, s’est contenté de déclarer qu’il a « pris bonne note » de cette préoccupation.

Championnat d’Afrique d’athlétisme, les précisions du ministre des Sports. Alors que la 23e édition des Championnats d’Afrique d’Athlétisme bat son plein dans la ville de Douala, le ministre des Sports et de I’Education Physique, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi a tenu à apporter des clarifications sur les différents aspects de l’organisation de cet événement phare du sport africain et fait des précisions sur le niveau de l’implication de l’Etat… Ces précisions sont à lire en page 9 du quotidien LE DRAPEAU en kiosque ce jour.

Depuis 2021, et sur hautes instructions venant de la présidence de la République, renseigne Réalités Plus, c’est le DG de la SIC Ahmadou Sardaouna qui est le maître d’ouvrages du projet de construction des logements sociaux. « Ceux qui veulent mêler la ministre de l’Habitat du Développement Urbain dans la gestion du projet perdent leur temps. Le Minhdu joue uniquement son rôle de tutelle sans s’ingérer.

Lucas Owona célèbre les veuves. À l’occasion de la journée internationale à elles dédiée, soit le 23 juin de chaque année, le maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 3e leur a offert, hier 24 juin 2024, des denrées alimentaires et des produits de première nécessité. Révèle le quotidien INFOMATIN.

LIRE  Fondation Chantal Biya: le beau geste de la Chine

L’Essor, renseigne que mes quotas régionaux et la méritocratie ont été respectés dans ce concours. « La publication définitive des résultats du concours d’entrée au barreau vendredi dernier a prouvé avec suffisance que certains membres du gouvernement sont effectivement là pour servir leur pays et non leurs intérêts personnels », peut-on lire.

Kamaroes News, parle de l’actualité sportive ce matin et fait savoir que les nouvelles s’annoncent très mauvaises du côté de la CAF pour Samuel Eto’o. « Le président de la Fecafoot écopera d’une suspension qui ne lui permettra plus d’exercer ses fonctions et de ce fait, les tractations du gouvernement seraient en marche afin de trouver celui qui présidera aux destinées du football camerounais en attendant l’organisation de la future échéance électorale », peut-on lire.

Marchés financiers : d’après le quotidien de L’ÉCONOMIE, le Cameroun a augmenté l’enveloppe de ses emprunts en 2024. C’est entre autres ce qui ressort de l’ordonnance modifiant et complétant certaines dispositions de la loi de finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2024 signée le 20 juin 2024. À sa page 4, le journal de Thierry Ekouti revient sur ce à quoi vont servir les fonds levés.

La Brève revient lui aussi sur cette actualité et indique que le président Paul Biya « vient de donner des coudées franches à Cyrus Ngo’o, l’actuel directeur du PAD ». D’après lui, le chef de l’Etat a fait un choix « afin de permettre au Port Autonome de Douala de booster l’économie et d’enclencher des leviers de performances pour une plate-forme portuaire de plus en plus compétitive ».

LIRE  France : 25 000 visas délivrés en 2023 au Cameroun

Création d’entreprises : le Cameroun maintient le statu quo au niveau des grandes entreprises. Alors que l’on observe une nette progression du nombre de PME, soit 19 651 enregistrées en 2023, le pays peine à voir émerger de nouvelles grandes entreprises. Au cours de l’année écoulée, seules 87 ont vu le jour, portant le total à 787 grandes entreprises au Cameroun. Le bihebdomadaire LA VOIX DES ENTREPRISES, fait état de ce que ce constat alarmant rendu public dans l’Annuaire statistique 2023 sur les Pmeesa, laisse s’interroger sur les leviers à actionner pour dynamiser ce segment clé de l’économie nationale.

Selon ce qu’on peut lire en grande Une de Terre Promise en kiosque ce matin, Paul BIYA, visionnaire, et convaincu que le PAD était dans son bon droit dans l’affaire du Terminal à conteneurs qui l’opposait à DIT, a instruit que la page de la filiale du groupe Bolloré soit tournée. « La suite lui a donné raison. La Cour de cassation de Paris vient de prononcer le droit en la faveur du PAD », les tours et les contours de cette décision à lire dans le journal.

Affaire PAD contre DIT, la justesse de l’option présidentielle. Convaincu que le PAD était dans son bon droit dans l’affaire du Terminal à conteneurs qui l’opposait à DIT, Paul BIYA, visionnaire, a instruit que la page de la filiale du groupe Bolloré soit tournée. La suite lui a donné raison. La Cour de cassation de Paris vient de prononcer le droit en la faveur du PAD, d’après le journal TERRE PROMISE HEBDO.

LIRE  Cameroun/Autoroute Yaoundé-Nsimalen : le coût de la section 2 estimé à plus de 379 milliards

C’est tout pour cette revue de presse de la semaine. Rejoignez-nous bientôt pour un nouveau résumé des journaux parus au Cameroun.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment