Accueil » Cameroun: Jean-Michel Nintcheu annonce une manifestation publique à Douala le 8 janvier 2022

Cameroun: Jean-Michel Nintcheu annonce une manifestation publique à Douala le 8 janvier 2022

by Theophile
Jean-Michel Nintcheu

L’élu de la Nation vient de déposer une déclaration d’autorisation de manifestation publique à la Sous-préfecture de Douala 1er.

Jean Michel Nintcheu, le député du Social democratic front (Sdf) annonce une marche pacifique le 08 janvier 2022 à Douala, la Capitale économique du Cameroun. Ceci, à la veille de la Coupe d’Afrique des nations qui se joue en terre camerounaise à partir du 09 janvier 2022.

Le député du Social Democratric Front (SDF) Jean Michel Nintcheu, dans une lettre ayant pour objet « déclaration de manifestation publique : marche pour la paix », adressée au Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé 1er, dit vouloir réclamer la libération des prisonniers politiques du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), et un cessez-le-feu dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.  Ils sont au total 47 militants du MRC condamnés il y a quelques jours, à des peines allant jusqu’à 7 ans de prison ferme, « rébellion » et « tentative d’insurrection ».

« Attirer une fois de plus l’attention de la Communauté internationale de la situation inacceptable de la guerre qui perdure dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Demande le dialogue inclusif et le cesser le feu immédiat. Demande la prise en charge de tous les déplacés du fait de la guerre. Dénonce la détention arbitraire et demande la libération sans condition des prisonniers politiques de tout bord qui croupissent actuellement dans les geôles au Cameroun », écrit Jean Michel Nintcheu dans sa demande de manifestation publique.

Pour l’heure, l’autorité administrative concernée n’a pas encore réagi. Difficile pour le moment de savoir si oui ou non ces manifestations seront autorisées. Toutes ces dernières années au Cameroun, toute manifestation de l’opposition est interdite alors que les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) parti au pouvoir manifestent librement sur l’étendue du territoire créant des fois des troubles à l’ordre public, détruisant au passage les édifices publics sans être inquiétés.

LIRE  Le Championnat d’Afrique 2022 retiré au Cameroun pour non disponibilité du Stade d’Olembé

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment