Accueil » Economie » Cameroun – Hydrocarbures : L’Etat enregistre 614,2 milliards de FCFA de ventes de pétrole et de gaz en 2022

Cameroun – Hydrocarbures : L’Etat enregistre 614,2 milliards de FCFA de ventes de pétrole et de gaz en 2022

by Theophile
Siège SNH Yaoundé

La Société Nationale des Hydrocarbures révèle par ailleurs que la production nationale d’hydrocarbures se chiffre à 20,828 millions de barils de pétrole au 31 octobre 2022, et 2 002,09 millions de m3 pour le gaz naturel à la même date.

L’État du Cameroun a encaissé 614,2 milliards de FCFA au 31 octobre, issus de la vente des hydrocarbures (pétrole et gaz naturel), selon les informations de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) dont le conseil d’administration s’est tenu le 8 décembre à Yaoundé. « Cette somme est en augmentation de 91,03 % par rapport à la même période de l’année précédente », informe la Société. Et pourtant, la production nationale se chiffre à 20,828 millions de barils de pétrole au 31 octobre (-2,82%) et à 2 002,09 millions de m3 pour le gaz naturel (+8,12%). 

Plusieurs raisons expliquent cette hausse. Il y a d’abord l’embellie autour des prix du pétrole et du gaz à l’international. Le cours de l’or noir sur le marché international tourne autour de 100 dollars depuis plusieurs mois alors qu’il était autour de 60 dollars l’année dernière. À cela, il faut ajouter la hausse du cours du dollar, devise de commercialisation des hydrocarbures. D’un taux de change du dollar à 588,5 FCFA au début de l’année 2022, le billet vert vaut aujourd’hui plus de 600 FCFA. Selon la Banque mondiale, le dollar américain s’est apprécié d’environ 11% depuis le début de l’année et a atteint, pour la première fois en vingt ans, la parité avec l’euro. Ces paramètres sont d’ailleurs à l’origine de la hausse 43,4% des recettes pétrolières dans la loi de finances rectificative intervenue en juin dernier.  

LIRE  Cameroun – Médias: Dieudonné Essomba expulsé à nouveau des antennes de Vision 4

La SNH a en outre versé à l’Etat l5 milliards de FCFA de dividendes, puis 9,317 milliards de FCFA d’Impôt sur les sociétés, ainsi que divers autres impôts et taxes (notamment Taxe sur la Valeur Ajoutée, retenues à la source sur salaires, précomptes et acomptes sur loyer, prélèvement spécial sur les revenus à l’étranger, acomptes d’Impôt sur les sociétés, Impôt sur les Revenus Non Commerciaux, frais d’enregistrement et droits de douane), chiffrés à 3,426 milliards de FCFA.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment