Accueil » Cameroun : Huit morts lors d’une bousculade devant un stade de Yaoundé durant la CAN

Cameroun : Huit morts lors d’une bousculade devant un stade de Yaoundé durant la CAN

by Theophile
Un bousculade meurtrière s'est produite à Yaoundé lundi 24 janvier 2022, avant le match Cameroun-Comores de la CAN

Au moins huit personnes, dont un enfant, sont mortes lundi soir dans une bousculade devant le stade Olembe de Yaoundé en marge de la Coupe d’Afrique des nations, ainsi que 38 blessés, selon le gouvernement.

Les Lions indomptables ont joué ce soir du lundi les huitièmes de finale contre les Coelacanthes des Iles Comores. Ce match, comme les autres du pays hôte, a drainé du monde au stade d’Olembé. Au score final, le Cameroun est vainqueur avec deux buts contre un et file en quart de finale.

Malheureusement, la victoire des Lions indomptables est amère pour bien de supporters venus encourager leurs joueurs. En cause, des bousculades de grande envergure aux entrées du stade ont fait des morts. Sur les images qui circulent sur le Net, on voit des corps jonchant le sol. Beaucoup seraient morts asphyxiés et piétinés.

“Huit décès sont enregistrés”, selon un rapport du ministère de la Santé, dont deux femmes et un enfant. Trente-huit personnes ont également été blessées dans le drame, dont sept grièvement, a détaillé dans un communiqué le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi. Mardi, le gouvernement a annoncé que le président Paul Biya a ordonné une enquête sur l’incident.

“Le chef de l’État a prescrit l’ouverture d’une enquête afin que toute la lumière soit faite sur cet incident tragique”, poursuit le ministre dont le gouvernement “appelle une fois de plus” les Camerounais “au sens des responsabilités, à la discipline et au civisme de tous pour la réussite totale de cette grande fête sportive”.

Le ministre de la santé publique et plusieurs autorités de la ville sont allées aux chevets des victimes pour s’en quérir de leur état et se rassurer de leur prise en charge effective.

LIRE  Paul et Chantal Biya ont quitté Yaoundé pour un « court séjour privé en Europe »

Un bébé aurait également été piétiné par la foule, selon le ministère de la Santé. Le nourrisson, “immédiatement extirpé et conduit à l’hôpital général de Yaoundé” se trouve dans un état “médicalement stable”.

Veron Mosengo le secrétaire général de la caf qui accompagnait le ministre de la santé dans cette descente a félicité le corps médical de l’hôpital de messassi pour leur bravoure tout en déplorant les décès survenus dans ce malheureux incident.

Le stade d’Olembé, d’une capacité de 60 000 places, a été spécialement construit pour la CAN. Pour éviter la propagation du coronavirus, une jauge de remplissage des stades à 60 % avait été instaurée, augmentée à 80 % quand jouent les Lions indomptables, les joueurs de l’équipe nationale du Cameroun.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment