Accueil » Cameroun-Hervé Emmanuel Nkom : « Si j’étais ministre des Sports, je donnerais les médailles de l’Ordre national aux jeunes Jean Bruno Tagne et Ernest Obama »

Cameroun-Hervé Emmanuel Nkom : « Si j’étais ministre des Sports, je donnerais les médailles de l’Ordre national aux jeunes Jean Bruno Tagne et Ernest Obama »

by Theophile
Hervé Emmanuel Nkom

Sur Abk radio le jeudi 16 décembre 2021, l’homme politique Hervé Emmanuel Nkom est revenu sur la récente victoire de Samuel Eto’o à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Pour le cadre politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, Samuel Eto’o a surfé avec une meilleure équipe homogène pour accéder à Tsinga.

Dans sa posture chroniqueur permanent ABK Matin ce jeudi 16 décembre 2021, Hervé Emmanuel Nkom a reconnu le rôle efficace joué par les journalistes Ernest Dieudonné Obama Nana et Jean Bruno Tagne pour l’élection de Samuel Eto’o Fils au poste de président de la Fédération camerounais de football(Fécafoot).

«…Si j’étais ministre des Sports, je donnerais les médailles de l’Ordre national aux jeunes Jean Bruno Tagne et Ernest Obama pour leur véritable jeu », a déclaré le membre du Comité central du Rdpc sur ABK radio ce jour.

Pour le banquier de formation : « Les leçons qu’il faut retenir de l’élection de Samuel Eto’o en tant que président de la Fécafoot n’est pas le bulletin unique comme on veut nous faire croire. C’est que le Cameroun n’est pas un pays de tribalisme », -t-il affirmé.

«…Si j’étais ministre des Sports, je donnerais les médailles de l’Ordre national aux jeunes Jean Bruno Tagne et Ernest Obama pour leur véritable jeu », a déclaré le membre du Comité central du Rdpc sur ABK radio ce jour.

Pour le banquier de formation : « Les leçons qu’il faut retenir de l’élection de Samuel Eto’o en tant que président de la Fécafoot n’est pas le bulletin unique comme on veut nous faire croire. C’est que le Cameroun n’est pas un pays de tribalisme », -t-il affirmé.

LIRE  Sanction: Le Cameroun suspendu temporairement de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE)

Au passage,  il fait une leçon à ceux qui ont critiqué la campagne de Samuel Eto’o. « Parlant des récentes élections à la Fecafoot, il y a des gens qui ont passé le temps à dire qu’on ne pouvait pas faire tomber la citadelle de cette institution; ceux-là sont les donneurs de leçons et des faux prophètes… Tout cela a été balayé par la vérité, la transparence de Samuel Eto’o a eu une victoire claire et net, la victoire de la tolérance sur l’imposture », ajoute-t-il.

« Il faut introduire l’éducation, la rigueur de l’État et la tolérance zéro pour résoudre cette situation conflictuelle. Oui, il faut aussi une politique de régulation sur place… Certains veulent les faire passer pour du bétail électoral du RDPC, ça c’est insulter leur intelligence », a conclu Emmanuel Nkom.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment