Accueil » Cameroun-Hervé Emmanuel : « J’ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah »

Cameroun-Hervé Emmanuel : « J’ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah »

by Theophile
Hervé Emmanuel Nkom
Steve Fah
Steve Fah

L’homme politque confirme l’information selon laquelle, l’influenceur Steve Fah a été blessé à coup de couteau par les extrémistes réunis autour du mouvement appelé Brigade Anti-sardinards (B.A.S.)

L’actualité au Cameroun est marquée par la brutalité exercée sur le blogueur Steve Fah. En effet, ce mercredi 23 décembre 2022, les éléments de la Brigade Anti Sardinard (BAS) ont enfariné ce dernier en représailles de sa proximité avec Yaoundé. Sur ABK radio ce jeudi 24 mars 2022, Hervé Emmanuel Nkom, militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) accuse le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto.

Interviewé à propos sur la radio communautaire ABK, Hervé Emmanuel Nkom a dans un premier temps, établi le lien entre les agresseurs du blogueur, et le parti politique de Maurice Kamto, le MRC.

Pour lui, il ne fait plus l’ombre d’un doute que cette formation politique influence les actions de la B.A.S, sinon, elle aurait déjà, à travers une plainte, dénoncé leurs actions : « J’ai vu les images où on a écrit sur le mur avec le sang de Steve Fah. Pourquoi le MRC n’a pas encore dénoncé par une plainte les exactions de la BAS qui se réclame de lui ? » se demande-t-il. Vous voyez l’un des partisans de la BAS qui se vante sur l’agression de Steve Fah. Oh my god ! », ajoute-t-il.

Par la suite, il exhorte Yaoundé à sanctionner les membres de la Brigade Anti Sardinard. « L’État doit traquer de façon intraitable ces gars de la BAS », a-t-il poursuivi. Pendant l’émission, il a aussi jeté un regard sur la célébration des 37 ans du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). « Le RDPC n’est pas un jouisseur précoce. Le RDPC n’est pas un jouisseur précoce. Et à 37 ans, on a de l’expérience. Ce jour est un grand jour pour le RDPC, il ne faut pas être dans l’arrogance dans l’agitation c’est un grand moment de responsabilité », a conclu le membre nommé du Comité central.

LIRE  Cameroun-Hervé Emmanuel Nkom : « il n’y avait pas un concert au Zénith à Paris (…) mais une réunion politique»

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment