Accueil » Cameroun: Hamidou inhumé à Gashiga au Nord

Cameroun: Hamidou inhumé à Gashiga au Nord

by Theophile
Hamidou, l'enseignant intégré par le ministre Joseph Lé

Décédé le 8 mars 2022 des suites d’une courtes maladie, Hamidou a été conduit sa dernière demeure hier 13 mars 2022.

Il repose désormais en paix. Hamidou , mort de suites de maladie, a été enterré dans l’après-midi de dimanche 13 mars 2022 à Gashiga son village natal, dans l’arrondissement de Demsa, département de la Benoué, région du Nord.  

L’enterrement de l’enseignant s’est déroulé dans des conditions assez particulières. Tout a été orchestré par les autorités. « Ce que je retiens c’est que dès que notre frère est décédé, il y a eu comme un sentiment de révolte. D’abord on a retenu la dépouille sans notre avis. Notre souhait était simplement que sa dépouille soit respectée. Ce sont les autorités qui se sont chargé de ramener le corps de Béka pour Garoua où on a conservé à la morgue. C’est eux qui se sont chargé de l’inhumation » lance le frère du défunt dans les colonnes du journal L’œil du Sahel paru ce 14 mars 2022.

Une dizaine d’enseignants, venus discrètement, ont tenu à rendre hommage à leur défunt collègue intégré à la fonction publique le 24 février 2022, après 10 ans sans salaire.

Rappelons que Monsieur Hamidou a été une figure de proue du Mouvement « On a trop souffert » (OTS) initié par le 21 février 2022.

LIRE  Axe Douala-Yaoundé: un accident fait 7 morts et plusieurs blessés !

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment