Accueil » Cameroun-Fecafoot : Marlène Emvoutou remet en doute les références professionnelles de la chef de département marketing

Cameroun-Fecafoot : Marlène Emvoutou remet en doute les références professionnelles de la chef de département marketing

by Theophile
Marlène Emvoutou

Marlène Emvoutou dit avoir passé des heures sur Google à rechercher les références académiques et professionnelles de Ngo Mbog Binyet Liliane en vain.

Le licenciement de Ngo Mbog Binyet Liliane, l’ancienne responsable du marketing de la Fecafoot, suscite beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux. Alors l’avocate Dominique Fousse vante les références professionnelles et académiques de Ngo Mbog Binyet Liliane, Marlène Emvoutou les remets en doute.

« Je viens de passer deux heures sur Google à rechercher les références académiques et professionnelles de la chef de département marketing de la Fecafoot, je ne trouve pas. Et dire qu’elle a été recrutée à l’issue d’un appel à candidature internationale. Nous disons que la professionnalisation de notre football passera aussi par la rigueur dans la gestion des ressources humaines mais surtout par le mérite et le respect de ceux qui incarnent cette institution. », confie-t-elle sur sa page Facebook.

La gestion du football

Cette dernière rappelle que dans le football professionnel, on parle de performances, d’assiduité, de fidélité, de loyauté et de respect. « Mais avant, tout de parcours…personne ne peut enlever à Samuel Eto’o ces qualités, qu’il essaye d’implémenter dans la gestion du football camerounais depuis son arrivée à la tête de la Fecafoot. Dans notre domaine, plus précisément celui du marketing, on parle de références, d’expérience, de pro activité, de bienséance… », ajoute Marlène Emvoutou.

Contrairement à Marlène Emvoutou, le politologue Moussa Njoya estime que le président de la Fecafoot a mal faire de licencier Ngo Mbog Binyet Liliane. « Quand tout un Président de la Fecafoot met dans un Communiqué de presse que : »Le présent communiqué est pris pour servir et valoir ce que de droit » …C’est encore quel genre de rédaction administrative ça ? Le communiqué est devenu est un certificat ou une attestation ? Voilà la compétence des compétences qu’on nous chante chaque jour. », s’est moqué le politologue dans un post sur sa page Facebook.

LIRE  Cameroun: Tibor Nagy au sujet des récents massacres au Nord-Ouest : « Il n'y a pas de solution militaire »

actu cameroun

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment