Accueil » Cameroun-Extrême-Nord : des éléments de Boko Haram tués par la police

Cameroun-Extrême-Nord : des éléments de Boko Haram tués par la police

by Theophile
combattants Boko Haram

À Mokolo, principale ville du département du Mayo-Tsanaga, la police a mené une opération qui a conduit au démantèlement d’un gang de malfrats. L’opération s’est déroulée dans les montagnes de Sirack où les présumés hors-la-loi étaient retranchés. 

Un groupe de gang, composé de quatre hommes venus du Nigeria et deux Camerounais, a été démantelé à Mokolo, dans la région de l’Extrême-Nord. L’opération s’est déroulée dans les montagnes de Sirack où les présumés hors-la-loi étaient cachés. ilan de cette descente : quatre hommes tués, deux blessés, 4 armes à feu (A47), 9 boîtes de chargeur et plusieurs munitions récupérées. 

D’après nos confrères de SBBC, les hommes tués sont des combattants de Boko Haram venus du Nigeria reconvertis dans le grand banditisme. Ils venaient avec leurs armes et opéraient avec des relais locaux qui leur fournissaient des informations sur les cibles potentielles. Ils s’étaient ainsi spécialisés dans le vol de bétail et dans la prise d’otage.

Nos interlocuteurs rapportent, par exemple, que dans la nuit du 16 avril dernier vers 1h du matin, une femme a été enlevée par ce gang dans le village Blama. Les malfrats cherchaient son mari, un certain Pierre Margui. Ce riche cultivateur s’est enfui et le gang a kidnappé son épouse.

De même, dans la nuit du 14 au 15 avril, le nommé Kabirou, éleveur de bétail prospère, a été tué par ce même groupe dans le village Bappa Deli.

LIRE  Cabral Libii : « La disparition de Christian Penda Ekoka est d'une tristesse épouvantable pour le Cameroun »

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment