Accueil » Cameroun-Ernest Obama : « les équipes nationales sont parfaitement en droit d’utiliser les équipements du coq sportif jusqu’à la coupe du monde »

Cameroun-Ernest Obama : « les équipes nationales sont parfaitement en droit d’utiliser les équipements du coq sportif jusqu’à la coupe du monde »

by Theophile
Ernest Obama

Ce dernier multiplie des sorties sur l’affaire Le Coq Sportif, l’ancien équipementier des Lions Indomptables du Cameroun.

Il y a quelques jours avant, le chef du département de communication de la Fecafoot annonçait que « la page était définitivement tournée » entre l’équipementier français Le coq sportif et les équipes nationales de football du Cameroun. C’était une sortie en réponse au journaliste Boris Bertold, qui annonçait alors que le président Samuel Eto’o serait en phase de négociation avec l’équipementier français pour trouver une porte sortie favorable aux deux partis.

Le 13 septembre 2022 alors que la presse crédible annonçait l’ouverture d’un procès en France contre la Fecafoot pour rupture abusive du contrat de l’équipementier Le Coq Sportif, Ernest Obama pondait un texte sur son compte Facebook.« Une rumeur largement partagée sur la toile prétend que la Fédération camerounaise de football a accepté une conciliation avec l’ancien équipementier des lions indomptables du Cameroun. J’apporte un démenti formel à cette allégation fabriquée dans le but de distraire l’opinion publique. Le contrat avec l’équipementier Le Coq Sportif a été rompu. La page est définitivement tournée», avait posté Ernest Obama.

Dans une nouvelle sortie le mardi dernier après la publication par la Fecafoot d’un communiqué officiel avec le logo de Le coq sportif, Ernest Obama fait savoir que les équipements du cop sportif peuvent encore être utilisés par les lions indomptables.  « A toutes fins utiles. A l’attention des supporters des Lions indomptables : les nouveaux équipements de marque One All Sport fournis par l’équipementier sélectionné par la Fédération camerounaise de football seront étrennés en novembre prochain à la Coupe du monde de football Fifa Qatar 2022. En attendant, selon une disposition contractuelle stipulant que notre ex co-contractant dispose d’un délai de 6 (six) mois à compter de la date de résiliation du contrat pour écouler les stocks de produits fabriqués avec nos signes distinctifs, réciproquement, nos équipes nationales sont parfaitement en droit d’utiliser les équipements actuels jusqu’à la Coupe du Monde. Le temps pour notre nouvel équipementier de livrer les nouveaux produits attendus par les supporters des Lions indomptables. Il n’y a donc pas de souci à se faire. Nous serons prêts en temps et en heure à la Coupe du monde où le Cameroun tiendra son rang », écrit-il.

LIRE  Le Coq sportif répond à la Fecafoot après la Résiliation de son contrat par la FECAFOOT

Il exhorte ceux qui ne sont pas d’accord avec les méthodes de la Fecafoot, à revenir à de meilleurs sentiments afin de former une union sacrée pour faire avancer le football camerounais. « A nos compatriotes de bonne foi, nous demandons un peu de patience. Aux autres, nous les exhortons à l’union sacrée pour un Cameroun qui gagne », conclut-il.

Deux sorties opposées en moins d’une semaine, qui amènent à se poser des questions sur les réels contours du contrat entre One All Sports et la fédération camerounaise de football.

Une incohérence que dénoncent certains journalistes.  « Ernest Obama, tu sais l’estime que j’ai pour toi.  J’ai compris le journaliste entre 2017-2019 particulièrement.  Je refuse de te comprendre sur ta COMMUNICATION auprès de SEF. Vas-tu sacrifier ta loyauté à cette légende à cause du Buzz ? Si le chef est le maître de la parole, il est le maitre du silence, dit-on souvent.  Je sais où vous espérez arriver.  Pour y parvenir, il faut sortir du BRUIT, dans l’espace virtuel comme dans la vie réelle.  Je sais comment ta place TANT convoitée te met la pression.  Tara, remettez la balle au centre », commente Par Pierre Nka, journaliste.

Il faut signaler que Ernest Obama communique sur sa propre page Facebook au lieu de celle de la Fecafoot. Il parle en son nom ou alors au nom de l’institution Fecafoot ?

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment