Accueil » Éducation » Cameroun – Education:plus de 10 000 diplômes abandonnés au Lycée bilingue d’Ekounou

Cameroun – Education:plus de 10 000 diplômes abandonnés au Lycée bilingue d’Ekounou

by Theophile
ministères des Enseignements secondaires (Minesec)

La direction de cet établissement organise ces jours-ci la « semaine du diplôme », une opération de retrait des attestations de réussite au Brevet d’études du premier Cycle, au Probatoire et au Baccalauréat.

Le lycée bilingue d’Ekounou à Yaoundé procède, depuis mardi 27 septembre, à une remise massive des parchemins de réussite abandonnés par leurs propriétaires, a annoncé la radio nationale. Selon les responsables de cet établissement d’enseignement secondaire situé dans le quatrième arrondissement de la capitale, il s’agit de diplômes, d’attestations de réussite et de relevés de notes des lauréats aux examens officiels (BEPC, probatoire et baccalauréat) des sessions 2008 à 2021. Soit plus de 10 000 parchemins à restituer.

« La semaine du diplôme concerne tous ceux qui ont réussi aux examens. Au lycée Bilingue d’Ekounou, au lycée d’Ekounou,  au CES d’Ekounou et qui n’ont pas retiré leurs diplômes », explique Thècle Mvolo, le proviseur du lycée d’Ekounou à la radio d’Etat.

Les personnes désireuses de retirer leurs diplômes doivent fournir une pièce d’identité comme la carte d’identité scolaire signée par le chef de leur établissement. Le diplôme leur est remis contre une décharge. Ceux qui vivent à l’étranger peuvent se rendre à l’ambassade du Cameroun de leur pays d’accueil pour signer une procuration à une personne qui se retrouve au Cameroun.

L’année dernière, la ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Pauline Nalova Lyonga, a déclaré que plus de 900 000 diplômes étaient en souffrance dans les délégations régionales du Minesec (665 000), dans les sous-centres d’examens (255 000) et à l’Office du baccalauréat du Cameroun (6 000). Pour remédier à ce problème, la Minesec avait proposé la numérisation de ces documents officiels dans les structures chargées des examens.

LIRE  North-West: The SDO of Ngoketunjia suspends teachers' salaries, Pauline Nalova Lyonga announces an investigation

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment