Accueil » Cameroun-Drame: Deux morts dans l’effondrement d’un mur à Douala

Cameroun-Drame: Deux morts dans l’effondrement d’un mur à Douala

by Theophile
l’effondrement d’un mur au quartier PK 17

Le drame est survenu le 29 décembre 2021 au moment où ces derniers effectuaient les travaux d’échafaudage dans un chantier appartenant à leur enseignant au quartier PK17, dans le 3e arrondissement de Douala.

Deux adolescents ont trouvé la mort en effectuant des travaux sur un chantier au lieu-dit Meyong City au quartier PK 17 à Douala. Les faits se sont produits le 29 décembre 2021 . Un mur s’est effondré sur des jeunes, dix au total et l’un d’eux a rendu l’âme sur place..

Son nom: Michel Fowa. Un autre blessé conduit à l’hôpital est décédé quelques heures plus tard. Tous ces élèves fréquentaient le lycée technique de nylon Ndogpassi, dans le 3e arrondissement de Douala.

Ils avaient été contactés pour effectuer des travaux dans une bâtisse appartenant à un enseignant dudit établissement. Sur les dix élèves présents au moment de l’effondrement du mur, deux sont morts, trois sont dans le coma et les autres en soins intensifs. Les familles de ces adolescents sont inconsolables et demandent des comptes à l’enseignant.

D’après des témoignages, ces élèves ont été enrôlés depuis quelques semaines par leur enseignant pour construire sa bâtisse. Ils ne travaillaient dans les conditions de sécurité et le drame serait survenu au moment où ils creusaient une fondation au-dessus du mur de soutènement qui a cédé.

Un drame qui attriste les parents des victimes d’autant plus qu’il intervient au moment des congés du premier trimestre, relatifs aux fêtes de fin d’année. Pourquoi leur enseignant n’a pas attendu la reprise des classes pour relancer son chantier ? S’interroge un parent de victime effondré. Une enquête a été ouverte et l’enseignant-encadreur des élèves décédés est gardé à vue  à la brigade de gendarmerie de PK17.

LIRE  Passeport biométrique au Cameroun en 48h : Les étapes à suivre

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment