Accueil » Cameroun » Cameroun-Douala : un commerçant perd ses 3 millions qu’il avait dissimulé dans la poubelle

Cameroun-Douala : un commerçant perd ses 3 millions qu’il avait dissimulé dans la poubelle

by Theophile
poubelle

L’histoire invraisemblable, est relayée par le quotidien nationale bilingue Cameroun Tribune.

Jean-Norbert T., commerçant résidant dans le village de “Ari” (arrondissement de Douala III), est victime de vols d’argent chez lui.C’est l’histoire d’un père de famille dont les cinq garçons (quatre fils et un neveu) ont une fâcheuse inclination au larcin. Jean-Norbert T, 52 ans, commerçant, habitant Village lieudit « Ari » (arrondissement de Douala III), est victime de vols d’argent sous son propre toit.Selon un gendarme informé du dernier cas en date, le malheureux homme a changé de cachette à maintes reprises au fil des années, mais son argent était toujours subtilisé. Et à chaque fois qu’il se plaignait, son épouse prenait parti pour les enfants… Le commerçant se souvient de cette fois où il avait glissé trente mille francs sous son oreiller et les avait découverts disparus au réveil, un fait qu’il n’a jamais pu expliquer.

Le dimanche 14 mai, Jean-Norbert T. a « acheté » de l’argent à sa tontine. Trois millions de F, destinés à l’achat de marchandises. Muni de son pactole en mi-journée, il songe à aller le déposer chez son frère cadet habitant Deido. Pas de chance, ce dernier s’est déplacé pour un enterrement dans la région du Centre. Jean-Norbert rentre chez lui et réfléchit à une cachette originale.

L’idée lui vient de mettre l’argent dans le seau-poubelle de la maison, que les enfants ont l’habitude de vider chaque lundi matin. Il prévoit de se lever avant eux, de prendre l’argent et de partir faire ses achats. L’homme emballe l’argent dans du plastique et le dissimule parmi les déchets de la poubelle. Ensuite, Jean-Norbert ressort pour prendre une bière avec des amis. Lorsqu’il rentre vers 17h30 ce même dimanche, il constate que le seau-poubelle a disparu. Il le retrouve dans la cour arrière, où son dernier fils est en train de le nettoyer. Lorsqu’il demande qui l’a vidé, l’adolescent répond que c’est son frère aîné. Sans en parler à qui que ce soit, Jean-Norbert se précipite vers la benne à ordures du quartier. Il fouille longuement, retournant même les paquets de déchets autour de la benne, mais il ne trouve aucune trace des trois millions.

LIRE  Cameroun :: Au Moins Un Civil Tué Dans Une Attaque Des Hommes Armés À Buea

Le commerçant retourne chez lui chercher une pelle et retourne fouiller les ordures. Peu à peu, des larmes lui montent aux yeux. Un voisin militaire qui rentre dans le quartier est intrigué par son comportement. Une fois informé de la situation, il décide de lui prêter main-forte, mais sans succès. Résigné, Jean-Norbert rentre chez lui et convoque tous les membres de sa famille. Mais personne n’a vu l’argent. L’aîné affirme simplement avoir vidé la poubelle. Selon les dernières nouvelles, le commerçant est toujours sans nouvelles des trois millions.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment