Accueil » Cameroun – Crise anglophone : Une civil tué et quatre blessés dans une attaque à Mbalangi

Cameroun – Crise anglophone : Une civil tué et quatre blessés dans une attaque à Mbalangi

by Theophile
Civil tué dans la fusillade de Mbalangi

Au moins une personne a été confirmée morte et quatre autres blessées dans une fusillade entre l’armée camerounaise et des hommes armés soupçonnés d’être des combattants d’Ambazonie à Mbalangi, Arrondissement de Mbonge, Département de Meme de la région du Sud-Ouest.

Un mort ; Vanessa Akame Ndopo (photo) et quatre autres civils blessés graves (Antonia Tako, Claudine Ngum, Florence Bando et Emilia Moaperi). Tel est bilan à l’issue d’une attaque que des hommes armés ont opposée aux militaires le 15 septembre 2021 à Mbalangi, arrondissement de Mbongo, département de la Meme région du Sud-Ouest, et qui a affecté des civils.

Un rescapé de la scène raconte qu’ils sont montés à bord d’un véhicule Kumba et sont arrivés à Mbalangi malgré les pluies diluviennes. C’est en ces lieux que des coups de feu ont éclaté entre soldats et séparatistes, affectant au passage ces personnes de passage.

Selon le médecin, la victime a reçu une balle dans la tête tandis que deux des victimes ont reçu une balle dans le dos, l’une à la cuisse et l’autre à la tête, bien qu’elles restent stables car aucun signe d’inconscience n’a été enregistré.

« Nous étions censés voyager ensemble de Limbe à Kumba pour l’enterrement de mon défunt père à Mamfe. Je suis allé à la gare routière plus tôt que Vanessa, j’ai payé notre transport, je l’ai attendue en vain. Alors que notre véhicule était sur le point de partir pour Kumba, je l’ai appelée pour qu’elle ne revienne pas car nous étions déjà en route. Malheureusement, je ne savais pas qu’elle avait décidé de voyager à nouveau. Je n’ai appris son décès que lorsqu’un des passagers a utilisé son téléphone pour m’appeler », témoigne un proche de la défunte.

LIRE  Cameroun – Sud-Ouest: Une fillette tuée à Buea sur le chemin de l’école

La dépouille mortelle du défunt a ensuite été déposée à la morgue de l’hôpital du district de Kumba tandis que les autres continuent de recevoir des soins aux urgences du même hôpital.

Aux dernières nouvelles, une autre victime des tirs croisés aurait été transportée d’urgence aux urgences de .

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment