Accueil » Cameroun-Crise Anglophone: Le policier qui a tué une élève à Bamenda est mis aux arrêts.

Cameroun-Crise Anglophone: Le policier qui a tué une élève à Bamenda est mis aux arrêts.

by Theophile
Martin Mbarga Nguele

L’information est contenue dans un communiqué du Délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele.

Le délégué général à la sureté nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguele, a réagi par voie de communiqué à la mort de cette fillette, touchée par le tir d’un policier le 12 novembre à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest. En effet, le policier nommé Alain Fagha a ouvert le feu dans le but d’arrêter une voiture en fuite dont le chauffeur, Goodluck Ngum, aurait refusé d’obtempérer à la demande de se garer à un poste de contrôle au quartier Nkwen. Malheureusement, la balle tirée pour immobiliser l’engin en circulation est allée plutôt atteindre l’élève Brandy Tataw qui s’y trouvait au moment des faits.

Selon le DGSN, « le policier auteur de cet acte a été mis aux arrêts dans le cadre de l’enquête immédiatement ouverte par la division régionale de la police judiciaire ».

« Le Délégué général à la sûreté nationale regrette profondément ce tragique incident et adresse ses condoléances les plus attristées à la famille si durement éprouvée » peut-on lire dans le communiqué publié ce vendredi soir par Martin Mbarga Nguele, le patron de la police.

Ce drame a provoqué la colère des populations de la ville de Bamenda. Celles-ci ont marché dans les rues de la cité avec le corps de la victime. Ce qui a provoqué la réaction de la police qui est intervenue pour disperser la foule.

Il y a environ un mois, un drame quasi similaire s’était produit à Molyko à Buea, dans la région du Sud-Ouest. Un gendarme avait ouvert le feu sur un véhicule qui a refusé d’obtempérer d’après un communiqué du ministère de la Défense. Une de ces balles a tué une fillette assise sur la banquette arrière de la voiture. La foule en colère a lynché le gendarme.

LIRE  Le nouvel ambassadeur Cameroun-Belgique prend contact
Réaction du DGSN suite tuerie par balle policière d'une élève à Bamenda
Réaction du DGSN suite tuerie par balle policière d’une élève à Bamenda

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment