Accueil » Sécurité » Cameroun-Crise Anglophone: La ville de Bamenda militarisée à la veille des élections sénatoriales

Cameroun-Crise Anglophone: La ville de Bamenda militarisée à la veille des élections sénatoriales

by Theophile
Bamenda during Ghost-town

Les rues sont presque désertes en raison d’un confinement imposé par les séparatistes visant à contrecarrer l’élection qui aura lieu demain dimanche 12 mars 2023

Ce samedi , rapporte MimiMefoInfo, des soldats ont été aperçus dans divers carrefours, des ronds-points et dans les principales rues où pourraient frapper les séparatistes pour perturber les élections.

Les rues sont presque désertes en raison d’un confinement imposé par les séparatistes visant à contrecarrer l’élection. Avant les élections, les habitants de Bamenda se sont plaints de l’augmentation des raids et du harcèlement des hommes en tenue, particulièrement les policiers et les gendarmes. « L’armée, c’est mieux. Certains ont demandé de l’aide de telle manière qu’on ne peut pas refuser. Ils semblent sympathiques mais les policiers et gendarmes sont toujours agressifs. Ils continuent de harceler des personnes quotidiennement », a déclaré Atuh, un habitant de Bamenda.

Les habitants du Nord Ouest, tout comme le Sud-ouest, l’autre région anglophone touchée par la crise, retiennent leur souffle à l’approche des élections sénatoriales. Par le passé, les combattants séparatistes ont attaqué et même tué des personnes qui ont défié leur appel au boycott des événements organisés par le gouvernement.

Actucameroun

LIRE  La CNPS durcit le contrôle physique des personnes âgées de plus de 70 ans

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment