Accueil » Economie » Cameroun – Commerce illicite: Une usine de réensachage de riz avarié démantelée à Yaoundé

Cameroun – Commerce illicite: Une usine de réensachage de riz avarié démantelée à Yaoundé

by Theophile
riz avarié de la société Danystal Crstal

L’usine de remballage du riz avarié de la société Danystal Crstal à Yaoundé, quartier Ahala, a été démantelée par les équipes de la délégation régionale du Commerce du Centre, en collaboration avec les services d’enquête de la gendarmerie SED.

En collaboration avec les services d’enquête de la gendarmerie du SED, les équipes de la délégation régionale du Commerce du Centre ont démantelé une usine de réensachage de riz avarié de la société 𝗗𝗮𝗻𝘆 𝗖𝗿𝗶𝘀𝘁𝗮𝗹 à Yaoundé, quartier Ahala. Suite aux instructions du Ministre du Commerce, 𝗟𝘂𝗰 𝗠𝗮𝗴𝗹𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗠𝗯𝗮𝗿𝗴𝗮 𝗔𝘁𝗮𝗻𝗴𝗮𝗻𝗮, l’usine a été scellée et les stocks de riz ont été saisis. Le membre du gouvernement a par ailleurs appelé également les populations à éviter d’acheter ce riz impropre à la consommation et à informer les équipes de contrôle sur le terrain ou à contacter le 1502 pour signaler toute présence de ce riz avarié sur le marché.

Ce n’est pas la première fois que le ministère du Commerce prend des mesures contre la contrebande et la contrefaçon au Cameroun. En 2023, plusieurs opérations similaires ont été menées avec succès. Il est notamment rappelable la saisie massive de boissons alcoolisées contrefaites à Bafoussam, fabriquées dans des conditions d’hygiène déplorables. Une usine clandestine de fabrication de faux vins et spiritueux a également été démantelée en janvier 2023 dans la même ville. La même année, une usine de fabrication de faux miel a été démantelée dans la région de l’Ouest.

Aussi, plus de 14 000 litres de carburant illicite ont été confisqués dans la région de l’Est. En décembre 2022, 680 litres de formol de contrebande ont été saisis à Ekok, dans la région du Sud-Ouest. Et en novembre 2022, des médicaments contrefaits d’une valeur estimée à 117 millions FCFA ont été brûlés à Bertoua.

LIRE  Prix du pain : le ministre du Commerce rejette la proposition de réduction de 10 FCFA

Les défis de la lutte contre la contrebande et la contrefaçon

La contrefaçon et la contrebande, motivées par l’appât du gain ou la misère, demeurent des fléaux majeurs au Cameroun. Ces pratiques illégales affectent tous les secteurs d’activité, de la petite boutique au grand commerce, mettant en péril la sécurité des consommateurs et l’économie nationale.

D’après un rapport publié en décembre 2017 par le ministère camerounais des Finances, le Cameroun perd annuellement plus de 100 milliards FCFA à cause de la contrebande et de la contrefaçon. La lutte contre ces fléaux constitue donc un défi crucial, nécessitant des moyens importants et un effort soutenu pour éclairer et relever ce défi politique.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment