Accueil » Economie » Cameroun-CDC : des employés en grève pour réclamer plus de sécurité et le paiement de 28 mois d’arriérés de salaire

Cameroun-CDC : des employés en grève pour réclamer plus de sécurité et le paiement de 28 mois d’arriérés de salaire

by Theophile
Cameroon Developent Corporation (CDC)

C’est la substance d’un préavis de grève déposé le 25 avril dernier auprès du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader).

Trois syndicats des travailleurs de la Cameroon Development Corporation (CDC), une agro-industrie spécialisée dans l’exploitation et l’exportation de bananes, d’hévéa et d’huile de palme, ont lancé le 25 avril dernier un préavis de grève. Ce mouvement de grève dénommé le « Peaceful Labour Day » est prévu pendant 10 jours, du 1er au 10 mai. Trois raisons motivent ce débrayage d’après une lettre des syndicats adressée à la direction et au ministère de l’Agriculture et du Développement rural. Notamment l’insécurité induite par la crise anglophone qui a déjà causé la mort de plusieurs employés, le paiement de 28 mois d’arriérés de salaire et la nomination d’un représentant des travailleurs au conseil de direction de la CDC.

Selon ces syndicats, l’insécurité a déjà conduit à la mort de 26 travailleurs de l’entreprise spécialisée dans la production et l’exportation de bananes, d’hévéa et d’huile de palme. En effet, la dernière attaque relevée par le top management de la CDC remonte au 10 février 2023. Selon Franklin Ngoni, DG de cette société, 5 employés ont été tués et 44 autres blessés à la suite d’une attaque d’hommes armés présumés séparatistes.

Les travailleurs dénoncent également le non-paiement de 28 mois d’arriérés de salaire comme convenu le 30 septembre 2021 au cours d’une réunion avec le Premier ministre. Ladite réunion s’est tenue après un préavis de grève consécutif à une série de promesses non tenues par le gouvernement sur la situation économique de la CDC. L’entreprise est considérée comme le plus gros employeur après l’État.

LIRE  Cameroun - Infrastructures: Le pont reliant le Cameroun au Nigeria par le Sud-Ouest, a couté 21,1 milliards de FCFA

Au sujet de la désignation d’un représentant des travailleurs au conseil de direction de la CDC, il convient de préciser qu’il s’agit d’une des résolutions des recommandations d’une réunion tenue en février 2017 avec des représentants du ministère du Travail et de la Sécurité sociale.

La CDC fait partie des entreprises les plus pénalisées par la guerre contre les séparatistes qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ses exportations de bananes sont passées de 90 000 tonnes entre janvier et novembre 2017, à 15 000 tonnes sur la même période en 2021.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment