Accueil » Cameroun-Cavaye Yéguié Djibril : « Nous voulons une CAN Total Energies 2021 sucrée et non amère »

Cameroun-Cavaye Yéguié Djibril : « Nous voulons une CAN Total Energies 2021 sucrée et non amère »

by Theophile
Cavaye Yeguie Djibril, président de l'Assemblée nationale

Le président de la Chambre populaire du Parlement, le Très Honorable Cavaye Yeguié Djibril a exhorté les Camerounais à faire preuve de leur hospitalité légendaire et de faire preuve de patriotisme afin de donner la meilleure image du pays alors qu’il se prépare à accueillir la CAN 2021.

Lors de l’ouverture de la troisième session ordinaire de l’assemblée nationale tenue le jeudi 11 novembre, Cavaye Yeguie Djibril, président de l’AN, a profité pour envoyer un message aux camerounais.

Si cette session est ouverte pour examen et vote du budget de l’Etat pour l’exercice 2021, le sport, plus précisément la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se tiendra au Cameroun en janvier prochain est intervenu dans les débats. 

En effet, dans son discours d’ouverture de la session, l’honnorable Cavaye Yeguie Djibril a exhorté les camerounais à faire preuve d’hospitalité durant la 33ème Can prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2021.

« Nous voulons une CAN Total Energies 2021 sucrée et non amère », a souhaité le président de la Chambre basse du parlement. Cependant, pour que ce souhait quasi unanime soit réalisé, Cavaye Yéguié appelle les Camerounais à « cesser, toute activité ou action visant à ternir l’image du Cameroun » et à et « éviter les postures populistes et irresponsables qui ne servent que les intérêts égoïstes de certains ».

Par ailleurs, le président de l’Assemblée Nationale en a profité pour envoyer un messages aux chefs traditionnels du Nord-Ouest et du Sud-ouest par rapport à leur coopération pour la tenue sans encombre de cet événement sportif. “Je ne saurais m’ériger en donneur de leçons. Je voudrais tout humblement rappeler à mes collègues chefs traditionnels du Nord-ouest et du Sud-ouest qu’il est de leur devoir, en synergie avec les pouvoirs publics, de s’impliquer dans le processus de normalisation en cours et de contribuer au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans leur localité respective.”

Loin de penser que le succès de cet évènement est la seule affaire des pouvoirs publics, le président de l’Assemblée Nationale précise que c’est un évènement dont l’organisation incombre à tous les fils et toutes les filles du Cameroun: « (…) il faut dire que l’évènement est la propriété de tous les compatriotes. Son succès dépend de chacun de nous et de tous », a rappelé l’élu de la Nation.

LIRE  Amical : Le Cameroun et le Nigéria se séparent dos à dos

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment