Accueil » Cameroun-Atanga Nji à Maurice Kamto : « qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre »

Cameroun-Atanga Nji à Maurice Kamto : « qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre »

by Theophile
Paul Atanga Nji

Le ministre de l’administration territoriale a fait au cours de la 2e conférence des gouverneurs de Régions pour le compte de l’année 2021.

Les gouverneurs des 10 régions du Cameroun sont à Yaoundé pour une conférence à eux dédiés. Lors des travaux hier jeudi 9 décembre 2021, le patron des gouverneurs a lancé un appel à la mobilisation pour la Coupe d’Afrique des nations 2022.  « Le chef de l’Etat Paul Biya entend faire de la prochaine Can, un événement mémorable et historique. Pendant la Can, chacun de nous doit se considérer comme un ambassadeur de notre pays », a affirmé Paul Atanga Nji.

Il a aussi profité pour répondre au président du MRC, le Pr Maurice Kamto qu’il estime qu’il n’a pas les pieds et les mains, parce qu’il a zéro Député, zéro Maire, aucun conseiller municipal. Bien plus que politiquement le MRC est mort et ne peut gagner le combat qu’il veut engager. « Un homme politique a déclaré dans certains médias qu’il était prêt pour la bagarre. Mais je voudrais aussi dire que celui qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre. Pour faire la bagarre, il faut avoir les mains et les pieds. Et politiquement, pour avoir les mains et les pieds, ce sont les députés de l’Assemblée Nationale, ce sont les sénateurs, les maires et conseillers municipaux. Un homme politique qui n’a pas cette représentation est hors-jeu.», précise le Minat.

Rappelons qu’en visite à Douala, la semaine dernière, Maurice Kamto parlant à ses militants avait dit ceci : « Certains peuvent même être fatigués en chemin. Mais j´ai toujours dit que je n´en veux pas à ceux qui sont fatigués et qui descendent du train. On arrivera à la gare avec ceux qui sont à bord du train.

Pour le leader du MRC, « la voix que nous avons choisie, est la meilleure et reste la meilleure ». Mais, « le fait d´avoir choisi la paix, ne veut pas dire que nous fuyons la bagarre. Si on nous impose la bagarre, on fera la bagarre. J’espère que tous nos amis politiques seront libérés et passeront les fêtes de fin d´années en famille. Parce que si ce n´est pas le cas, alors, on réfléchira autrement », avait-il poursuivi.

LIRE  Cameroun-Can Total Energies 2021 : La liste des 40 joueurs présélectionnés des Lions indomptables

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment