Accueil » Cameroun – Assemblée nationale: le budget de l’Etat en augmentation de 328 milliards de Fcfa après rectification de la loi de finances 2022

Cameroun – Assemblée nationale: le budget de l’Etat en augmentation de 328 milliards de Fcfa après rectification de la loi de finances 2022

by Theophile
Assemblée Nationale du Bénin

La nouvelle enveloppe budgétaire est en augmentation de 328 milliards de FCFA en comparaison à celle préalablement votée par le parlement en décembre 2021, et qui s’élevait à 5 752,4 milliards FCFA.

En raison de la guerre en Ukraine et de ses répercussions sur l’économie, de l’explosion des dépenses de personnels et des subventions des produits pétroliers à la pompe du fait de l’augmentation des cours du baril de pétrole, une ordonnance du chef porte le budget de l’Etat signée le 2 juin 2022, porte la loi des finances 2022 de 5599,7 milliards de Fcfa à 6080,4 milliards de Fcfa. Il a donc été revu à la hausse, de 5,8% en valeur relative, pour aider le Cameroun à faire face à d’importants défis économiques qui se profilent à l’horizon.

Il a été adopté le lundi 27 juin 2022 par le parlement, Assemblée nationale et Sénat, conformément au projet de loi portant ratification de l’Ordonnance du 2 juin 2022, modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 16 décembre 2021 portant loi de finances de la République du Cameroun.

Face aux investisseurs le 16 mai dernier à Libreville à l’occasion du lancement du roadshow de l’emprunt obligataire, Louis Paul Motaze n’a pas fait mystère de la préparation en cours d’une loi des finances rectificative  (LFR) dans ses services. « Nous préparons en ce moment une loi de finances rectificative, à cause de l’impact considérable de la crise ukrainienne », a révélé le grand argentier. L’ordonnance est finalement tombée ce 2 juin alors que le Parlement doit se réunir en session ordinaire dès le 7 juin prochain. Ainsi, dans les grandes lignes de ce document, l’on peut déjà constaté que les hypothèses budgétaires de la nouvelle loi des Finances sont revues à la hausse. Ainsi, le chef de l’Etat fixe les objectifs de recettes de l’Etat à 4243,2 milliards de Fcfa dans la loi ajustée contre 4029,2 milliards de Fcfa soit une hausse de 234 milliards de Fcfa.

LIRE  Cameroun-Atanga Nji à Maurice Kamto : « qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre »

Le contexte économique marqué par un ralentissement de l’activité économique à l’échelle mondiale, exacerbé par la crise russo-ukrainienne, entraine une inflation sur le marché camerounais. Ce qui pourrait justifier cette mesure gouvernementale. Au demeurant, les objectifs de politique budgétaire fixés pour 2022 demeurent à savoir : une inflation contenue en deçà du seuil de convergence de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEMAC) ; une baisse de la pression fiscale qui diminue de 0,3 points par rapport à l’objectif fixé en Lfi, toutes choses qui traduisent la volonté du Gouvernement de maintenir ses finances sur le chantier de la consolidation budgétaire.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment