Accueil » Sécurité » Cameroun – Assassinat de Martinez Zogo : Jean Pierre Amougou Belinga et Cie sont de nouveau au Tribunal militaire de Yaoundé.

Cameroun – Assassinat de Martinez Zogo : Jean Pierre Amougou Belinga et Cie sont de nouveau au Tribunal militaire de Yaoundé.

by Theophile
JP Amougou Belinga et Bruno Bidjang

Gardés à vue depuis environ une vingtaine de jours au Secrétariat d’Etat à la défense (SED), les présumées assassins et commanditaires de l’assassinat du journaliste lanceur d’alerte Martinez Zogo, sont depuis cet après-midi du jeudi 23 février 2023, devant le commissaire du gouvernement auprès du Tribunal militaire de Yaoundé pour la seconde fois.

Jean Pierre Amougou Belinga principal suspect dans le registre des commanditaires, le lieutenant-colonel Justin Danwe principal suspect dans le registre des exécutants, et une vingtaine autres personnes ont été embarqués dans plusieurs véhicules de la police pour le nouveau siège du tribunal militaire sis au quartier Ngoa Ekelle sous forte escorte.

A l’issue de la première rencontre le 14 février dernier avec les accusés, et après avoir examiné minutieusement les rapports de la commission d’enquête, le commissaire du gouvernement avait estimé qu’il n’avait pas assez d’éléments pour prendre une décision. Il avait alors renvoyé Jean Pierre Amougou Belinga et Cie au SED pour complément d’enquête.

« Le commissaire du gouvernement peut encore les renvoyer s’il estime qu’il y a encore des zones d’ombre. Mais difficilement, c’est arrivé parce que chaque fois qu’un dossier est renvoyé, l’on se dit que l’enquêteur n’a pas bien fait son travail. Aussi pour sauver son honneur, l’enquêteur fait tout pour revenir avec un dossier d’enquête judiciaire au complet » explique à Cameroon-info.net , un juriste.

Il revient maintenant au Commissaire du gouvernement de décerner des mandats de dépôt pour la prison ou alors de les élargir ou de les renvoyer de nouveau au SED pour complément d’enquête.

Les échanges entre le commissaire du gouvernement et les mises en cause vont sans aucun doute durer plusieurs heures.

LIRE  Suspendu par Albert Mbida, Seydou Mbombo Njoya menace le sénateur et son ‘‘Comité Provisoire de Gestion’’

CIN

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment