Accueil » Culture » Calixthe Beyala : « je n’aime pas les élites qui maintiennent leur peuple dans la misère sans eau et sans électricité comme vous le faites au Cameroun »

Calixthe Beyala : « je n’aime pas les élites qui maintiennent leur peuple dans la misère sans eau et sans électricité comme vous le faites au Cameroun »

by Theophile
Calixte Beyala

La femme de culture a fait cette déclaration sur les réseaux sociaux le dimanche 18 décembre 2022, en guise de réponse à ses détracteurs.

L’écrivaine franco-camerounais dans un texte publié sur Facebook répond à ses compatriotes qui l’insultent par rapport à ses sorties multipliées ces jours sur les réseaux sociaux. Elle dit être plus riche qu’un ministre qui vole pas l’argent de l’Etat et réitère que le Cameroun n’est pas un royaume.

« Je n’aime pas les voleurs,  d’ailleurs, le seul homme que j’ai aimé s’appelle Michel Drucker et celui que j’aime aujourd’hui est un producteur européen. Votre disque est raillé et sans intérêt aucun !  Je n’aime pas les gens qui couchent même avec les cafards. Je n’ai besoin de personne pour être ce que je suis, car je suis plus riche qu’un ministre camerounais qui ne vole pas », clame l’écrivaine dans cette récente sortie.

Messieurs et Mesdames,

Il serait convenant de vous dire que je n’ai jamais été lâchée par personne au Cameroun. J’ai eu certes, une minuscule aventure sans intérêt, et je l’ai arrêtée parce que

1° Je n’aime pas les menteurs

2° je n’aime pas les voleurs, d’ailleurs, le seul homme que j’ai aimé s’appelle Michel Drucker et celui que j’aime aujourd’hui est un producteur européen. Votre disque est raillé et sans intérêt aucun !

3° Je n’aime pas les gens qui couchent même avec les cafards.

4° Je n’ai besoin de personne pour être ce que je suis, car je suis plus riche qu’un ministre camerounais qui ne vole pas

LIRE  Journée FIFA : Les Lions Indomptables sont à la recherche de deux partenaires pour préparer la Coupe du monde

5° J’assume totalement la femme Eton que je suis, d’ailleurs, c’est elle qui vous dit que vous êtes de la chienlit ! La bamileké elle, se tairait, puisque je n’ai pas été élevée par les bamileké

6° Je n’aime pas les élites qui maintiennent leur peuple dans la misère sans eau et sans électricité comme vous le faites au Cameroun ; je n’aime pas les voleurs des terrains que vous incarnez !

7° j’aime pas le pouvoir qui passerait de père au fils, le Cameroun n’est pas un Royaume

8° J’ai gagné moult prix et le seul procès que j’ai eu le livre le petit Prince est toujours en vente ; ne vous en déplaise vous qui osez, je suis la meilleure, d’où vos larmes.

9° Je n’ai rejoint ni Kamto ni aucun autre opposant, séchez vos larmes et répondez aux questions que je vous pose.

10° Votre pauvre frère que vous voulez m’accoler partout, est pour vous une star, c’est normal, à chacun son pauvre niveau. Mais pour moi, il est un homme comme un autre, sans émotion aucune à son égard.

11° ma ménopause que vous évoquez devrait vous faire honte, mais dans un pays où des pédophiles ont pignon sur rue, rien ne m’étonne ! Toutes les femmes ont des règles à partir de 10 ou 11 ans et commencent une ménopause vers 40 ans ! D’autres l’ont à 39 ans !

Enfin, la question est : le Cameroun n’est pas un Royaume, passez la main à d’autres peuples

Et c’est réellement sans rancune. Ah oui, je n’ai jamais rien demandé au Cameroun, encore moins d’être ministre parmi les voleurs, vos phantasmes de ministre vous appartiennent !

LIRE  Cameroun – Réinsertion :Après sa sortie de prison, Christelle Atangana se lance dans l’apprentissage de la couture

Vous n’avez rien qui me fasse envie ! Je ne bois pas des Don Perignon !

Non, le Cameroun n’est pas un Royaume, il n’y aura pas de passation de pouvoir de père vers le fils.

Et je répète : le Cameroun n’est pas un Royaume !

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment