Accueil » Sports » Cabral Libii : « La finale de la coupe du Cameroun porte une forte empreinte communautaire »

Cabral Libii : « La finale de la coupe du Cameroun porte une forte empreinte communautaire »

by Theophile
Cabral Libii

Selon le président national du PCRN, la finale de la coupe du Cameroun de ce 2 octobre 2022, porte une forte empreinte communautaire.

La finale de l’édition 2022 de la Coupe du Cameroun se joue ce dimanche 2 octobre 2022. Elle opposera Bamboutos de Mbouda à Coton Sport de Garoua.

En sillonnant les artères de la ville de Yaoundé, le président nationale du PCRN et auteur du livre, « Le Fédéralisme Communautaire » a fait le constat que cette coupe a pris un fort ancrage communautaire. L’opposant Cabral Libii constate que dans la ville de Yaoundé, « les quartiers majoritairement Bamiléké sont inondés de drapeaux de FC Bamboutos. »

« Je suis en train de circuler dans la ville de Yaoundé et j’observe quelque chose de saisissant. Les quartiers majoritairement Bamiléké sont inondés de drapeaux de FC Bamboutos. Les quartiers majoritairement habités par les Nordistes quant à eux sont inondés des drapeaux de Coton Sport. », fait savoir l’homme politique sur sa page Facebook.

Selon le président national du PCRN, la finale de la coupe du Cameroun qui se déroulera ce 2 octobre 2022, porte une forte empreinte communautaire. « Ce qui lui donne une résonance plus forte. Il n’y a pas de doute que ce sera une très belle finale pour ce seul aspect déjà. Notre attachement communautaire est comme l’attachement au drapeau national. Là se trouve la clé ! Trêve d’hypocrisie! Assumons-nous et fédérons simplement les communautés comme le football le fera demain. », affirme-t-il.

Pour rappel, le député Cabral Libii est le promoteur du Fédéralisme communautaire. Une idéologie que conteste son homologue politicien Célestin Djamen qui propose le Fédéralisme.

LIRE  Abel Elimbi Lobe : « Le PCRN est un petit parti. Il fait seulement beaucoup de bruits parce que son leader joue à être un illuminé »

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment