Accueil » Afrique » Burkina Faso. L’ancien président Thomas Sankara doit être enterré la semaine prochaine

Burkina Faso. L’ancien président Thomas Sankara doit être enterré la semaine prochaine

by Theophile
Thomas Sankara

Le porte-parole du gouvernement du Burkina Faso a annoncé, vendredi 17 février 2023, que l’ancien président burkinabè et ses douze compagnons assassinés en 1987 lors d’un coup d’État seront enterrés sur le lieu de leurs morts jeudi prochain.

Le gouvernement du Faso avait indiqué plus tôt ce mois-ci, que Sankara allait être enterré aux côtés de ses 12 camarades à l’endroit où ils ont été assassinés, mais aucune date n’avait auparavant été fixée pour la ré-inhumation.

« L’inhumation de la dépouille du capitaine Thomas Sankara et de ses douze compagnons assassinés le 15 octobre 1987 aura lieu le jeudi 23 février », a indiqué vendredi le ministre de la Communication Jean-Emmanuel Ouedraogo dans un communiqué.

Ouedraogo a déclaré que la cérémonie – à laquelle la famille de Sankara a déclaré qu’elle n’assisterait pas – se déroulerait « sur le site du mémorial de Thomas Sankara », érigé à l’endroit où il a été assassiné.

Sankara est arrivé au pouvoir en août 1983 en tant que capitaine de l’armée, âgé de 33 ans. Surnommé le Che Guevara de l’Afrique, il était un marxiste-léniniste fougueux qui a fustigé l’Occident pour le néo-colonialisme et l’hypocrisie.

Il a changé le nom du pays de la Haute-Volta de l’époque coloniale en Burkina Faso – « le pays des hommes honnêtes » – et a fait adopter une série de réformes, notamment la promotion de la vaccination et l’interdiction des mutilations génitales féminines. Il a finalement été assassiné lors d’un coup d’Etat conduit par son meilleur ami et camarade de lutte, Blaise Compaoré qui a pris le pouvoir.

LIRE  CAN. 2021: La Guinée équatoriale crée la surprise et sort le Mali en 8e après la séance de tirs au but

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment