Accueil » Finance » Boissons : Pierre Castel condamné à payer près de 200 milliards de FCFA

Boissons : Pierre Castel condamné à payer près de 200 milliards de FCFA

by Theophile
Pierre Castel

Le cofondateur du géant du vin groupe Castel, le Français Pierre Castel, devra verser 286 millions de francs suisses (288 millions d’euros) au fisc genevois après une décision de justice en sa défaveur dans son bras de fer avec l’administration fiscale, affirme l’agence suisse ATS.

Le Français Pierre Castel devra verser 286 millions de francs suisses (288 millions d’euros) environ 189 008 245 440 FCFA au fisc genevois après une décision de justice en sa défaveur dans son bras de fer avec l’administration fiscale, affirme l’agence suisse ATS.

Le Tribunal fédéral, la plus haute cour de justice en Suisse, a rejeté le recours du fondateur de ce groupe propriétaire du réseau de cavistes Nicolas et de nombreuses marques de boissons en Afrique à travers sa filiale Brasseries et glacières internationales (BGI) (Guinness Cameroun, 33 Export…) contre une décision de justice dans le litige l’opposant à l’administration fiscale genevoise qui lui reproche d’avoir omis de déclarer une partie de sa fortune pendant plusieurs années.

Le fisc genevois va récupérer 286 millions de francs, affirme l’agence suisse ATS, dans ce premier volet de la procédure en rappel d’impôt qui porte sur ses déclarations fiscales de 2007 et 2008. L’avocat de Castel, contacté par l’AFP, a confirmé ce montant. « Mon client, naturellement, conteste le fond et l’issue de ce jugement », a indiqué Gregory Clerc, avocat fiscaliste au sein du cabinet genevois Aegis, précisant néanmoins qu’il « respecte ce jugement ». « Actuellement nous sommes en train de l’analyser », a-t-il précisé à l’AFP.

LIRE  Cameroon/Germany: the State rehabilitates a seed potato in the west

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment