Accueil » Bénin : 30 opposants remis en liberté pendant la visite d’Emmanuel Macron

Bénin : 30 opposants remis en liberté pendant la visite d’Emmanuel Macron

by Theophile
Emmanuel Macron et Patrice Talon

La justice a décidé le mercredi 27 juillet de libérer et de placer sous contrôle judiciaire 30 militants de l’opposition, en détention pour des faits commis lors de l’élection présidentielle de 2021 qui avait suscité des troubles. Parmi eux, un ancien ministre et une activiste très connue. La décision prise par la Criet intervient alors qu’Emmanuel Macron, en visite au Bénin mercredi, a évoqué le sujet avec son homologue béninois. 

Ces militants de l’opposition, en détention pour des faits commis lors de l’élection présidentielle de 2021, sont désormais placés sous contrôle judiciaire.

Il s’agit de la troisième vague de personnes libérées et placées sous contrôle judiciaire dans le pays. La vague la plus récente fut celle de juin 2021.

Parmi ces prisonniers relaxés, l’ancien ministre et préfet Ali Houdou, une jeune activiste de 30 ans et un ancien chef d’entreprise publique, proche de l’ex président Boni Yayi.

L’opposante Rekya Maifougou condamnée il y’a quelques temps à 20ans de prison, ne fait pas partie des graciés.

Une occasion pour le président Talon de rappeler qu’il n’y’a pas de prisonniers politiques dans son pays, mais plutôt des personnes détenues pour avoir commis des crimes des délits dans le champ politique.

Pour rappel, le président français Emmanuel Macron y a fait un bref séjour, juste après sa visite au Cameroun. L’axe principal de leurs échanges portait sur une coopération militaire entre les deux pays.

LIRE  Emmanuel Macron va rencontrer le pape François à Rome le 26 novembre

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment