Accueil » Politique » Azali Assoumani, le président de la République des Comores, est le nouveau président de l’Union africaine

Azali Assoumani, le président de la République des Comores, est le nouveau président de l’Union africaine

by Theophile
Azali Assoumani

À 64 ans, Azali Assoumani est désormais à la tête de l’Union Africaine (UA) pour un an. Il succède au Sénégalais Macky Sall, devenant le premier Comorien à prendre la présidence tournante de l’organisation panafricaine.

Azali Assoumani est le nouveau président en exercice de l’Union africaine. Le Comorien vient succéder au Sénégalais Macky Sall en poste depuis février 2022. Azali Assoumani est devenu le premier dirigeant comorien à prendre la tête de l’instance continentale. «Notre organisation vient de prouver au monde sa conviction que tous les pays ont les mêmes droits », s’est félicité le président Azali.

C’est la première fois que cet archipel de l’océan Indien qui compte moins d’un million d’habitants, accède à cette fonction, au terme d’une bataille âpre face au Kenya, également candidat, jusqu’à ce que le président William Ruto décide, tout récemment, de retirer sa candidature. Le nouveau patron de l’UA hérite des dossiers chauds dont le conflit dans l’Est de la République démocratique du Congo, les défis sécuritaires au sahel et les coups d’Etat répétitifs en Afrique de l’Ouest.

Parmi les temps forts de son premier discours, le président des Comores a plaidé pour une annulation totale de la dette africaine : «Nous plaidons pour une annulation totale de la dette africaine pour permettre une relance de l’économie post-Covid et nous permettre de faire face aux impacts négatifs de la crise en Ukraine. 22 États africains sont aujourd’hui, selon la Banque mondiale, en situation de détresse au regard de leur dette, et concentrent une part notable des 1071 milliards de dollars de la dette extérieure du continent. Pour une viabilité de la dette africaine, nous exhortons la mise en place d’un cadre commun de règlement de cette dette qui sera plus inclusif et intégrant les créanciers bi et multilatéraux et aussi les créanciers privés, avec un soutien renforcé du Fonds monétaire international», a déclaré Azali Assoumani.

LIRE  L'Union africaine condamne les frappes israéliennes contre la Bande de Gaza

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment