Accueil » Sécurité » Armée Camerounaise : Le Mindef détecte 1312 faux diplômes dans le recrutement 2024

Armée Camerounaise : Le Mindef détecte 1312 faux diplômes dans le recrutement 2024

by Theophile
Joseph Beti Assomo entame une visite de travail dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua

Le Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense a annoncé une découverte alarmante dans le cadre du processus de recrutement de jeunes Gendarmes et soldats pour l’exercice budgétaire 2024.

Les contrôles approfondis d’authentification des diplômes des candidats retenus pour la visite médicale ont révélé l’existence de nombreux faux titres.

  • 01 faux GCE Advanced Level ;
  • 12 faux Probatoires ;
  • 64 faux GCE Ordinary Levels ;
  • 491 faux BEPC camerounais ;
  • 661 faux BEPC d’un pays voisin ;
  • 83 faux CAP.

En tout, ce sont 1312 faux diplômes qui ont été détectés, un chiffre en légère hausse par rapport à 2022 où 929 individus avaient été écartés à l’entrée définitive dans les Forces de Défense camerounaises pour des motifs similaires.

Pour l’homme politique Valère Bessala, certains détenteurs de faux diplômes dans l’armée ont déjà atteint des grades très élevés. « Dans l’armée camerounaise il y a beaucoup de faux diplômes. Il y en a qui ont déjà atteint des grades très élevés. Pour commander qui ? Servir de modèle à qui ? », soutenait-il en 2022 à l’annonce de la radiation de 1000 jeunes des rangs de l’armée camerounaise pour faux diplômes.

Lire le Communiqué du Mindef :

LIRE  Elite One-Alain Denis Ikoul:«Cette édition de championnat est la pire dans l’histoire du Cameroun depuis 2002»

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment