Accueil » Sécurité » Affaire Martinez Zogo: Amougou Belinga placé en détention à la prison de Kondengui

Affaire Martinez Zogo: Amougou Belinga placé en détention à la prison de Kondengui

by Theophile
Amougou Belinga

C’est ce qui ressort dans un communiqué publié par le groupe l’Anecdote, ce samedi 04 mars 2023

Après un mois de détention au Secrétaire d’État à la Défense (SED) chargé de la gendarmerie et deux présentations au tribunal militaire de Yaoundé, Jean Pierre Amougou Belinga a été placé en détention à la prison centrale de Yaoundé tôt ce matin du 4 mars 2023. Le communiqué du groupe l’Anecdote indique que c’est après son passage devant le juge d’instruction, au tribunal militaire, que la décision du mandat de dépôt a été prise avec comme motif, « complicité de torture ».

Le même communiqué indique que les proches collaborateurs de l’homme d’affaire (Bruno Bidjang, directeur général des médias du groupe l’Anecdote, le Colonel Etoundi Nsoe, beau-père et chef de sécurité d’Amougou Belinga) sont libres.

En dehors du PDG du groupe l’anecdote, le lieutenant-colonel Justin Danwe est inculpé pour « filature, enlèvement et torture ».  Des agents de la DGRE sont aussi inculpés pour les mêmes motifs. La décision du Commissaire du Gouvernement libère également le Commissaire Divisionnaire Léopold Maxime Eko Eko, Directeur général de la DGRE.

« à ce stade, nous voulons remercier tous ceux qui, de près ou de loin nous ont soutenus et continuent de nous soutenir dans cette épreuve ô combien lourde », écrit le Chef de la division de communication du Groupe l’Anecdote, Inès Arielle Zambo Belinga, avant d’indiquer les Avocat du patron de médias vont prendre le relai de l’affaire.

Communiqué :

Nous portons à l’attention de l’opinion publique nationale et internationale qu’après avoir passé 25 jours en détention au Service Central de recherches Judiciaires, le Président du Groupe l’Anecdote Monsieur Jean Pierre Amougou Belinga a été placé sous Mandat de dépôt ce 04 mars 2023, à la prison principale de Kondengui.

LIRE  Senegal star Sadio Mané unlikely for World Cup with leg injury

Ceci est intervenu après son passage devant le juge d’Instruction, au Tribunal Militaire. Il y est placé pour « complicité de torture par aide ».

Nous vous informons en outre que les collaborateurs du Président qui étaient encore détenus ont été tous libérés.

A ce stade, nous voulons remercier tous ceux qui, de près ou de loin nous ont soutenus et continuent de nous soutenir dans cette épreuve ô combien lourde.

Les avocats prennent le relai.

Le Chef de Division de la Communication Groupe.
Inès Arielle Zamo Belinga.

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment