Accueil » Accidents de la route: Après la série d’accidents meurtriers, Ernest Ngalle rencontre les acteurs des transports ce Mardi 10 Aout 2021

Accidents de la route: Après la série d’accidents meurtriers, Ernest Ngalle rencontre les acteurs des transports ce Mardi 10 Aout 2021

by Theophile
Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe

Le ministre des Transports tient ce 10 août 2021 à partir de 14 heures à Yaoundé, une importante réunion de crise avec les opérateurs du secteur des transports terrestres interurbains. Une séance qui fait suite à la série d’accidents meurtriers ayant fait plusieurs morts.

Cette réunion de crise qui se tient au cabinet du patron des transports avait été convoquée la semaine dernière par ce dernier. Il sera notamment question pour le ministre d’échanger avec les promoteurs des compagnies de transport interurbain dans cette période marquée par la recrudescence des accidents routiers.

Cette réunion se tient moins d’une semaine après une série d’hécatombes enregistrées sur les routes camerounaises en l’espace de 48 heures (entre le 4 et 5 août 2021) et ayant fait au moins 40 morts.

Lepremier accident mortelest survenu dans la nuit à Awae, une commune de la région du Centre. Une collision entre un Camion et un bus de l’agence Avenir de la Kadey, avait fait plus de 20 morts.

Le deuxième accident s’est produit dans la localité de Nyokon 1, sur la route nationale numéro 4. La collision entre un bus de la compagnie Charter Express et un camion de la société SYNOHYDRO avait causé la mort de 02 personnes, tandis que 28 autres ont été blessées.

Le bilan le plus lourd, 22 morts,  a été enregistré dans le bus de l’agence « Solidarité Voyage » qui est entré en collision avec un camion à Batchenga. Le car, a-t-on appris de nos confrères, a été  littéralement décoiffé et par le gros porteur. Les blessés ont été conduits à l’hôpital de district d’Obala. Selon les témoignages, un creux au milieu de la route ayant obligé les conducteurs à des manœuvres compliquées, serait à l’origine du drame. 

LIRE  PROCHE-ORIENT: Frappe israélienne sur le domicile du chef du Hamas à Gaza

Face à ces drames, le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle a informé les compagnies de transports de personnes et de marchandises, qu’il procédera désormais à leur suspension de toute activité de transport en cas de nouvelle implication dans un accident de la route.

Il faut dire que les accidents de la circulation restent l’une des premières causes de mortalité au Cameroun. En 2020, 3275 personnes en sont mortes, indique la Sécurité Routière.

Une étude publiée en février 2021 par le ministère des Transports révèle que 7 203 morts ont été enregistrés sur nos routes entre 2011 et 2017.

Dans 35% des cas, l’excès de vitesse a été identifié comme principale cause des accidents routiers au Cameroun. L’état des véhicules a contribué pour 17% tandis que 10,5% des accidents ont été occasionnés par la conduite en état d’ébriété. Les autres causes sont: le manque de maîtrise du volant (10,5%), l’état de la route (10%), le mauvais dépassement (7%) et autres (10%).

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment