Accueil » Economie » 150.000 FCFA en pièces de 100 FCFA saisis par la Gendarmerie à Yaoundé

150.000 FCFA en pièces de 100 FCFA saisis par la Gendarmerie à Yaoundé

by Theophile
pièces de 100 Fcfa et 50 fcfa

La Brigade de gendarmerie de Nlongkak, quartier situé dans la ville de Yaoundé, a interpellé sur renseignements, trois présumés faussaires, par ailleurs trafiquants de pièces de monnaie. C’était au cours d’une opération coup de poing menée le 16 mars 2021, dans un secrétariat situé aux alentours du Tribunal administratif de Yaoundé.

Cette opération a donné lieu à la saisie de plusieurs centaines de documents falsifiés, des ordinateurs, des faux billets de banque, et de nombreuses pièces de 100 FCFA, d’une valeur de 150 000 FCFA, renseigne la Gendarmerie nationale.

L’exploitation de ces derniers a révélé qu’ils échangeaient ces pièces de monnaie contre des billets de banque, au-delà de leur valeur.

Lors de l’arrestation, la gendarmerie de Nlongkack a ouvert une enquête pour découvrir davantage de ces activités frauduleuses se déroulant sous le couvert d’entreprises légitimes. La gendarmerie nationale a également appelé tous les citoyens à dénoncer toutes les activités suspectes et frauduleuses qui se déroulent autour d’eux.

Il convient de noter que le Cameroun, ces derniers temps, souffre d’une grave pénurie de circulation de pièces dans le pays. Les commerçants camerounais ont crié plusieurs fois à l’État de se pencher sur la raison de la disparition progressive des pièces de monnaie de l’économie.

Ce n’est pas la première fois que les forces de sécurité mettent la main sur de nombreuses pièces de monnaie. En 2018, le groupement de gendarmerie de Bonanjo à Douala a démantelé un réseau constitué de camerounais et chinois, ayant en leur possession 15 millions de FCFA en pièces de monnaie réparties dans 42 sacs

LIRE  Affaire Camvert:Des influenceurs web comédiens s’associent à la lutte pour la défense des droits des populations autochtones et la protection de l’environnement

C’est dans garage du quartier Ndog-Bong, situé dans le 5e arrondissement de la ville que la cargaison prête à être acheminée vers la Chine avait été découverte. Cette petite monnaie, apprend-on, serait très prisée par des Chinois qui la transforment en bijoux

TU POURRAIS AUSSI AIMER

Leave a Comment